Islamic mysticism : tales and short stories to train its ability to be, to ponder over things, to stand up free

Par Pierre de Restigné / [**Idries Shah ادریس شاه*], d’origine afghane, est né en 1924 à Simla (Inde). Il est mort à Londres en 1996. Les [**éditions Desclée de Brouwer*] publient les histoires et autres contes qu’il a ressourcés sur le soufisme, la traduction a été assurée par [**Jean Néaumet*].

[**Le soufisme*] ! Vaste univers, bien méconnu en Occident, alors qu’il y a tant de liens entre ces deux cultures. Et de fait, à part, et encore, les derviches tourneurs, bien peu peuvent définir ce qu’est le soufisme. D’ailleurs, voilà une tâche à laquelle je ne vais pas m’atteler tant le sujet est complexe. Au pire, en caricaturant énormément, puis-je dire que le soufisme est la somme de courants de pensées, d’écoles qui veulent trouver le sens spirituel, caché du [**Coran*]. On n’est pas loin des écoles kabbalistiques dans la religion hébraïque ou des théologiens chez les catholiques.

Une autre constante, les soufis sont les ennemis déclarés des tenants d’un islam radical, pour ne pas dire les premières victimes de ces derniers. Il faut dire que les soufistes parlent de recherches personnelles, de recherches d’explications « rationnelles » de la vie, d’une sorte de liberté de conscience face au texte sacré. On est loin d’une lecture obvie, littérale du Coran. Si on ose, on peut faire un parallèle avec le procès devant l’Inquisition qu’a subi Galilée : comme il est écrit dans l’Ancien Testament que le soleil tourne autour de la terre ce ne peut être l’inverse.

Le soufisme, c’est une démarche avant tout intellectuelle, loin de la « foi du charbonnier » qui oblige le membre de rechercher le sens caché, le non dit, le message spirituel. Alors il est normal qu’il existe plusieurs écoles dont celle des derviches tourneurs est non la plus connue, mais plutôt la plus visible, « touristique »..

[**Idries Shah*] est un écrivain d’origine afghane (décédé en 1996) qui a permis à un public « averti » de prendre connaissance, à travers son œuvre, de la spiritualité musulmane, bien éloignée des caricatures véhiculées par les médias et autres réseaux sociaux . Ces contes et récits sont de courts textes, anecdotes du passé qui sont chacun un morceau, une pierre, d’un vrai univers spirituel, une philosophie de vie. Et même ceux qui comme moi, sont loin de par leur culture, de cette méditation, trouvent sans mal bien des points communs avec notre pensée : la modestie, le renoncement aux biens matériels, la nécessité de se détacher du matériel pour aller vers le spirituel, vers la part d’Humanité, pour ne pas dire de Divin qu’il y a dans chacun de nous.

Les « savants » sont particulièrement critiqués, ils ne sont capables que de répéter, tels des machines, ce qu’ils ont appris, mais sûrement pas compris. Ils ont un savoir, certes, mais que théorique, et non fondé sur l’expérience ou sur la compréhension du sens profond de ce savoir. Ces « savants » se veulent, s ‘érigent comme étant les seuls détenteurs » de « la vérité » qui perd souvent contre la réalité « humaine », le « bon sens ». D’où les persécutions dont firent l’objet les soufistes depuis leur création puisqu’ils remettent, de fait, en cause ce qui se rabâche depuis toujours sans essayer de comprendre « le pourquoi du comment  ». Et de fait ces « savants » ne sont pas loin de tous les « experts » qui assènent leurs vérités des tribunaux aux réseaux sociaux. Pour être expert, il faut être reconnu par… d’autres experts ! Le chat se mord ainsi la queue et on est totalement dans le matériel et très loin de l’humain et du spirituel.

Chaque histoire finit par un proverbe ou une morale qui sont des « évidences » : « Cinq choses sont la marque de la stupidité : agir dans son intérêt tout en nuisant à autrui (on est pas loin de la philosophie grecque du ne fait pas à autrui ce que tu ne veux pas que l’on te fasse); espérer la récolte des derniers jours alors que l’on ne pratique ni la discipline ni les services ; aimer les femmes rudement et effrontément (là aussi on est loin de la caricature que certains ont du Coran vis-à-vis de la moitié de l’humanité) ; vouloir apprendre les subtilités de la science dans le confort et la tranquillité ; compter sur l’amitié d’autrui sans être soi-même sérieux et digne de confiance.  « Un problème résolu est aussi utile à l’esprit humain qu’une épée brisée sur un champ de bataille. »

Ces contes et récits soufis donnent des clés pour aborder la pensée soufi, tellement proche des démarches spirituelles occidentales et qui montrent bien que l’Islam est aussi autre chose que ce que les extrémistes et les islamophobes en disputent.

[**Pierre de Restigné*]


[**Contes et récits soufis
Idries Shah*]
éditions Desclée de Brouwer. 8€90


Illustration de l’entête :

Hippocrate ( ou Socrate) porté au ciel par l’oiseau Simorgh. Feuille d’album reliée dans une Fâlnâmeb ( Livre d’augures), artiste anonyme, Iran séfévide, vers 1580. Bibliothèque du musée de Topkapi. Istanbul

[**« Le Cantique des oiseaux »*], chef d’oeuvre de la poésie mystique, écrit en persan à la fin du XIIè siècle. Éditions Diane de Selliers


[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 24/09/2019

– TOUTES les critiques de LIVRES à retrouver dans WUKALI

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

– Pour lire et retrouver les articles récemment parus mais déjà disparus de la page d’accueil, aller tout en bas de la colonne de gauche et cliquer « Articles précédents  » dans les numérotations indiquées.

– Vous pouvez retrouver tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Rechercher» en y indiquant un mot-clé.)]


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus