Dessins animés-musique-Doodle Chaos
Accueil Livres, Arts, ScènesFilms d'animation & Cinéma Des dessins animés au service de la Musique

Des dessins animés au service de la Musique

par Pierre-Alain Lévy

Qui n’a jamais rêvé de mettre en images des grandes oeuvres musicales de notre patrimoine culturel et artistique? De donner une vie charnelle à une partition ?

Qui par ailleurs et de même manière ne s’est pas représenté des scènes, des visions à partir des sensations nées de l’écoute de ces oeuvres. Certes le choix est cornélien, car tout un chacun possède son propre imaginaire, son éducation familiale et son éveil aux sens, sans oublier bien entendu ses propres fantasmes sur le sujet. Chaque être, chacun, chaque vie est unique, comment alors trouver un tronc commun autre que musical pour partager cette beauté?


J’ai personnellement longtemps rêvé étant adolescent de mettre en image, et plus précisément de réaliser un film, sur la septième symphonie de Beethoven, celle même baptisée par R. Wagner: L’ode à la danse . Il s’agissait en l’occurence tout particulièrement du 2ème mouvement écouté en boucle des après-midis de samedis entiers, et bien sur du 4ème mouvement qui me mettait quasiment en transe hypnotique. Il est vrai que j’écoutais la version sublimissime de Wilhelm Fürtwangler !

Bien sûr cela ne se fit jamais…. L’exaltation des sens qui était alors la mienne découvrait à chaque fois de nouvelles perspectives et des univers sensibles renouvelés et changeants.

Edouard Grieg. Le roi de la montagne

La musique avant tout art, c’est d’abord la liberté, l’abstraction indépendamment du langage oral, le symbolisme ressenti, l’oubli des limites. C’est ainsi que Beethoven, Bach ou Stravinski et tous leurs autres égaux, peuvent être aujourd’hui interprétés et joués d’un bout à l’autre de la planète, d’une salle de concert à Johannesburg à Tokyo Opera City, à Carnegie Hall ou la Philharmonie de Paris pour faire court ! La musique parle au coeur disait Beethoven et chacun, et quelle que soit son éducation ou sa langue natale, peut (au sens de capacité) ressentir ainsi son émotion, exalter son déchiffrage musical.

La Danse permet un tant soit peu cette approche, cette transgression. Ainsi par exemple dans le film de Claude Lelouch, Les Uns et les Autres (1981), qui met en scène une chorégraphie de Maurice Béjart avec le flamboyant Jorge Donn dans le rôle de Rudolf Noureev. Effectivement la danse permet cette sublimation, cet éveil, c’est même par définition son essence ! Les arts visuels quant à eux sont plus limités dans leur expression, hormis le film d’animation, vous l’auriez deviné !

La preuve à travers ces trois amusants dessins animés réjouissants et, précisons-le, pour tous les publics… Pour cette raison même n’hésitez pas à partager cet article en utilisant les icônes de vos réseaux sociaux favoris listés sous cet article, vous ne sauriez pas mieux nous encourager !

Debussy. Arabesque n°1

Doodle Chaos est le nom de la chaîne YouTube du jeunes internaute du midwest américain Mark Robbins, le réalisateur de ces films, un travail personnel, passionné. Plutôt sympa non ! Allez visiter sa chaîne, plaisir et fantaisie assurés.
Comme la langue d’Ésope, c’est aussi cela internet, optons toujours pour le meilleur !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus