Du 23 au 26 novembre 2012, l’art contemporain européen se montre, se partage, se vit au Parc des Expositions de Strasbourg, Wacken.

St-Art, deuxième plus ancienne foire d’art contemporain de France, y présente du 23 au 26 novembre sa 17ème édition. Evénement incontournable de la fin d’année, cette foire de prestige s‘est imposée parmi les leaders des foires d’art contemporain. Grâce à la qualité des œuvres exposées et à la sélection des galeries, St-Art voit chaque année se côtoyer dans ses allées un public toujours plus nombreux, où se mêlent amateurs et collectionneurs.

Foire européenne résolument internationale, St-Art rassemble tous les ans une centaine de galeries, dont 40 % sont étrangères. Parmi les 15 pays représentés, la dynamique européenne ne se dément pas et est au contraire réaffirmée depuis trois ans avec les venues de galeries de pays d’Europe du Sud. Une philosophie qui permet à St-Art de s’inscrire comme l’un des fers de lance de la promotion de l’art européen. 120 Galeries exposent, de France, d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie, de Suisse, de Belgique, du Japon et des Pays-Bas.

Cette année encore, les 10 000 m2 d’exposition ne cesseront d’étonner les 25 000 visiteurs présents dans les allées de St-Art. Ainsi des expositions et événements alternatifs donneront-ils un aperçu de la création contemporaine sous toutes ses formes : photographie, peinture, sculpture, estampes, studio glass feront de la visite à St-Art un moment surprenant.

L’ALLEMAGNE À L’HONNEUR

Cette année, l’Allemagne, et plus particulièrement le Bade-Wurtemberg, sera à l’honneur. De nombreux galeristes présenteront des travaux d’artistes aussi variés que surprenants. En outre, une collection privée strasbourgeoise sera également à découvrir cette année. Qu’ils soient acheteurs potentiels ou simples amateurs, les passionnés d’art se retrouvent chaque année le dernier week-end de novembre à Strasbourg !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus