Alors que l’été des festivals bat son plein avec récemment les Eurockéennes de Belfort, le Hellfest ou encore » Les Vieilles charrues » , la région Lorraine n’est pas en reste cette année puisqu’après le « Jardin du Michel », et le « Plein air rock » c’était au tour de Longwy de proposer une seconde édition de son « Rock n’roll Train Festival » les 19 et 20 juillet ou se sont succédés sur scène un très beau plateau de groupes européens représentant plusieurs courant de la tendance rock avec notamment en tête d’affiche les londoniens de The Stranglers en tournée actuellement pour l’anniversaire de leur quarante années de carrière ainsi que les belges de Puggy et Inimikal, les néerlandais de Delain et Peter Pan Speedrock et pour la représentation française le blues endiablé de Manu Lanvin and the Devil’s blues , l’éléctro-métal des toulousains de Sidilarsen et pour ouvrir les festivités les meusiens Avery Sad Story.


Le son et les lumières des deux scènes se faisant face ont fait ainsi revivre un temps le très beau site des remparts de la ville et rebattre le cœur de ce qui fût jadis le centre des aciéries Lorraines. 2100 spectateurs ont assistés à l’évènement sur les deux jours en dessous des 4000 personnes attendus ce qui est toutefois pas mal pour une seconde édition car l’on sait qu’un festival ne prend sa pleine mesure qu’à partir de la 3eme édition, nous ne pouvons que saluer et féliciter l’organisation qui par le biais de la centaine de bénévoles mobilisés pour l’occasion a su lancer cet événement et le mettre sur les rails de la réussite.

Nous souhaitons d’ores et déjà longue vie à celui-ci et nous vous invitons à ne pas rater l’évènement en 2015. Rock’n roll !

André Nitschke


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus