Les experts syriens et internationaux s’entendent sur des mesures d’urgence pour sauvegarder le patrimoine de Syrie

Du 2 au 4 juin, près de 230 experts syriens et internationaux ont pris part à une réunion de deux jours organisée par l’UNESCO à Berlin afin d’évaluer les dommages causés aux sites du patrimoine culturel en Syrie, développer des méthodologies et établir des priorités dans les mesures de sauvegarde d’urgence relatives au patrimoine du pays.

Parmi les participants à la conférence figurent des spécialistes de premier plan : archéologues, des anthropologues, des experts en préservation des monuments, des architectes et des urbanistes. Parmi eux se trouvaient des représentants de la Direction générale des antiquités syriennes (DGAM) ainsi que d’autres scientifiques et experts syriens ou exerçant en Syrie.

Zoya Massoud, l’une des jeunes expertes syriennes ayant pris part à la Conférence a déclaré : « il est urgent que la jeune génération s’engage dans la planification relative à la conservation et réhabilitation de notre patrimoine. C’est la raison pour laquelle nous proposons de mettre en place un système de suivi qui rassemble de jeunes experts et des professionnels confirmés pour la protection du patrimoine culturel ».

Les participants ont également abordé la question cruciale du pillage et du trafic illicite du patrimoine culturel. Ils ont appelé de leurs vœux la création d’une liste d’objets pillés issus de Syrie pour compléter la Liste rouge du Conseil international des musées (ICOM) et exhorté tous les gouvernements à mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies interdisant le trafic de biens culturels issus du pays.

Communiqué UNESCO


WUKALI 08/06/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus