Au coeur du mouvement des arts, un livre monument sur Miro, bien au delà d’une étude d’une grande richesse sur l’un des plus grands artistes du 20ème siècle, une plongée dans le tourbillon artistique de cet extraordinaire vingtième siècle renaissant.

Nouvelle édition compacte d’une monographie exhaustive


Les premiers travaux de Miró tentent une synthèse originale entre fauvisme et cubisme. Ils sont suivis par une série de paysages inspirés par sa région natale, la Catalogne.

Un premier séjour à Paris en 1919 lui permet d’approfondir sa connaissance des avants-gardes picturales et de se lier d’amitié avec les peintres ( Picasso, Masson…) et les écrivains (Reverdy, Jacob, Tzara…) les plus novateurs. Surtout il adhère au mouvement surréaliste dont il partage l’intérêt pour le rêve et l’inconscient. Il en vient aussi à réaliser ses célèbres « tableaux-poèmes » et à se forger un vocabulaire personnel de formes souvent présentées dans un espace vide , qui invitent à l’évasion onirique et à la méditation.

Toutes ces recherches expriment un même désir d’absolu, qui trouve une de ses expressions les plus abouties avec le triptyque Bleu I-II-III, peint au début des années 1960. La variété toujours surprenante de cet itinéraire artistique a été parfaitement résumée par Robert Desnos pour qui «  Miró était un mirobolant »

– Poète et essayiste , remarqué dès ses débuts par René Char, Jacques Dupin est l’auteur de nombreux textes sur l’art contemporain. Après avoir été son ami personnel, il dirige l’Association pour la Défense de l’Oeuvre de Joan Miró ( ADOM), dont il prépare le catalogue raisonné (5 vol.parus) et dont il est internationalement reconnu comme le meilleur expert.


Miró

Les grandes monographies.

Jacques Dupin

Éditions Flammarion

480 pages. 32 €


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus