Jean-Luc Martinez, 49 ans, actuel directeur du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du Louvre, a été nommé mercredi en Conseil des ministres président du célèbre musée parisien, l’un des plus importants du monde, a annoncé le Louvre.

Le président François Hollande, sur proposition de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, a choisi ce conservateur général du Patrimoine, qui a été membre de l’Ecole française d’Athènes (1993-1996) et a participé à des fouilles à Delphes.

Il succède à Henri Loyrette, qui avait annoncé mi-décembre qu’il ne souhaitait pas postuler à sa succession après douze ans à la tête du Louvre. M. Loyrette quitte l’établissement le 14 avril, date de la fin de son mandat.

Spécialiste de la sculpture grecque, soucieux de faire partager la culture à un large public, Jean-Luc Martinez s’est beaucoup investi dans le musée du Louvre-Lens dans le nord de la France qui a ouvert ses portes début décembre sur un ancien carreau de mine.

Le nom de Sylvie Ramond, directrice du musée des Beaux Arts de Lyon (centre-est) avait aussi été évoqué pour prendre la succession de Henri Loyrette.

Le Louvre a enregistré en 2012 une fréquentation record de « près de 10 millions de visiteurs », avec plus d’un million de visiteurs supplémentaires par rapport à 2011, notamment grâce à son nouveau département des Arts de l’islam ouvert en septembre, avait indiqué en début d’année le musée.

« Ce nouveau record conforte la première place mondiale du Louvre », selon le musée, qui doit ouvrir une antenne à Abou Dhabi début 2016.

AFP

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus