——-

Lu dans la presse internationale. The Guardian. Constanze Letsch à Istanbul.


La sentence a été prononcée par un tribunal au motif « de blasphème et d’incitation à la haine« .Le pianiste et compositeur avait posé sur son site Tweeter des commentaires où il exprimait avec force ses sentiments laïques (lire article que nous avions consacré à cette affaire). Il avait notamment fait citation d’un vers d’un grand poète turc du 11ème siècle Omar Khayyám qui déjà à l’époque critiquait un clergé islamique corrompu et sournois

«‘Tu dis que des rivières de vin coulent à flot au Paradis, mais le Paradis serait-il donc pour toi une taverne ? Tu dis que deux houries (courtisanes) y attendent chaque croyant, mais alors le paradis serait il aussi pour toi un bordel

Par ailleurs dans d’autres Tweets, Fazil Say raillait les muezzins et certaines pratiques religieuses

Fazil Say n’était pas présent à l’audience, apprenant le verdict il a déclaré : «C’est un triste jour pour la Turquie»

Depuis l’arrivée aux responsabilités du Premier Ministre islamiste Recep Tayyip Erdogan, de nombreux artistes, journalistes ou intellectuels ont été menacés ou poursuivis en justice pour avoir exprimé des propos qui indisposaient le pouvoir en place en affirmant leur attachement à la tradition laîque qui prévalait naguère et qui fait l’objet aujourd’hui de l’offensive mise en place par l’actuel pouvoir. Fazil Say a de longue date manifesté avec ténacité et courage son opposition à Recep Tayyip Erdogan et son parti l’AKP. Amnesty International a, à plusieurs reprises, souligné l’absence de liberté d’expression en Turquie où les droits de l’homme sont au fil du temps de plus en plus rognés.

Depuis le prononcé du verdict les poèmes de Khayyam sont massivement repris en Turquie sur Tweeter

En 1998 Erdogan lui même avait été condamné à la prison «pour incitation à la haine religieuse» après avoir cité un poème d’un auteur ottoman Ziya Gökalp.


Traduction et adaptation en français pour Wukali, P-A L



ÉCOUTER VOIR

Fazil Say jouant une Marche turque plutôt swing !


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus