Le mausolée de Mourad Agha à Tajoura, à proximité de Tripoli, a été construit entre 1551 et 1553. Il a été détruit par l’explosion d’une série d’engins délibérément placés sur le site. Il est à craindre que la mosquée qui se trouve à proximité et qui date de la même période ait également été endommagée dans l’explosion survenue dans la matinée du 27 novembre.

Les auteurs de ce crime n’ont pas été identifiés mais l’explosion s’inscrit dans une série d’attaques visant des sites du patrimoine culturel qui a commencé en janvier 2012.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus