Le Festival des Voix sacrées est un des moments forts de la vie musicale à Metz. Il se déroulera sur une période d’un mois, du 20 mars au 26 avril. Il présente chaque saison un florilège des airs et des oeuvres des patrimoines musicaux les plus profonds, les plus sensibles et les plus émouvants des grandes religions du Livre

Festival des Voix Sacrées, 10è édition
Des voix de la tolérance à la Paix

Une invitation au dialogue
Dédiée au regretté Pasteur Freddy Vanweddingen, la 10è édition du Festival des Voix sacrées résonnera sous les voûtes des églises, temple, synagogue et lieux de culture de Metz, Montigny-lès-Metz et Longeville-lès-Metz.

A travers une quinzaine de manifestations mettant en harmonie les voix juive, chrétienne et musulmane, le Festival des Voix sacrées poursuit son objectif artistique et culturel qui repose sur la volonté de favoriser l’échange et le dialogue interculturel.

« Face à l’ignorance et aux préjugés, nous croyons à la force de la connaissance et à un dialogue nécessaire et fédérateur, de partage et d’apaisement qui doivent prévaloir sur l’intolérance, le racisme et l’obscurantisme » précise la présidente, Laurence Aisène, et d’ajouter : « il est bon de rappeler que la culture d’aujourd’hui repose sur un socle religieux commun de plusieurs siècles, et qu’à ce titre, il est important d’engager une démarche pour révéler les points de convergences sur lesquels les hommes d’aujourd’hui, croyants ou non croyants, peuvent se rencontrer. »

Diversité et harmonie

Pour fêter son 10ème anniversaire, des moments d’exception jalonneront cette nouvelle édition du Festival des Voix sacrée dont l’inauguration sera marquée par l’exposition photographique Juifs, chrétiens et musulmans de Metz : gestes et traditions, qui sera visible du 20 au 30 mars à église des Trinitaires de Metz. Symbolisant parfaitement le projet des Voix sacrées de rassembler et d’échanger, ces photos des trois religions qui se croisent dans un même espace sont le fruit du travail passionné et enthousiaste mené en partenariat avec l’association Photo Forum.

Autre moment fort, une création mondiale, l’oratorio Jonas, commandé au compositeur Bernard Lienhardt sera donné en clôture du festival le samedi 26 avril en l’église de l’Immaculée-Conception de Metz-Queuleu. Composée pour chœur à voix mixtes, baryton soliste, récitant et orgue, cette œuvre Interprétée par divers chœurs de la région, puise, dans un des personnages les plus emblématiques de la Bible, une inspiration esthétique et spirituelle d’une vigueur exceptionnelle.

Entre ces deux moments phares, dans la diversité de la programmation on retiendra en ouverture musicale, le jeudi 20 mars à Saint-Pierre-aux-Nonnains, et en partenariat avec l’Arsenal-Metz en Scènes, Fawzy Al-Aiedi Trio dans un programme de chants sacrés d’Orient, ultime prière, composée sur des textes récents et soufis de poètes mystiques.

Les mélodies d’A yiddishe Mame résonneront à la synagogue de Metz, le dimanche 23 mars, grâce au Sirba Octet, formation prestigieuse, Invitée par les plus grands festivals classiques et régulièrement à l’honneur sur Radio classique, qui entrainera le public au cœur de l’âme yiddish et tzigane.

Côtoyant ces grandes traditions populaires, de célèbres pages du répertoire d’œuvres sacrées figurent au programme. Deux sommets de l’œuvre chorale occidentale, à l’apogée du baroque – le gigantesque motet Jesu meine Freude de J. S. Bach et le célèbre Stabat Mater de D. Scarlatti – interprétés par le jeune et talentueux ensemble Vox Luminis de Belgique, devraient retenir l’attention des mélomanes, dimanche 30 mars en l’église Saint-Maximin de Metz. Autre chef d’œuvre, mais du XXe siècle cette fois, Le Requiem de Duruflé retentira mercredi 2 avril à l’église de l’Immaculé-Conception de Metz-Queuleu, (entrée libre) dans sa version pour orgue et sous les voix des chœurs du Conservatoire de Metz. Le lendemain, 3 avril, au Temple Neuf, à travers des œuvres de J.S. Bach, Busoni, Liszt et Messiaen, le programme Accords croisés mettra l’orgue et le piano en dialogue sous les doigts de l’organiste Philippe Delacour, bien connu des messins, et de la pianiste luxembourgeoise Béatrice Rauchs.

Retour aux traditions populaires le jeudi 10 avril en l’église Sainte-Thérèse, avec la magie du Gospel proposée par le Black Harmony Gospel Singers en formation de cinq chanteurs mixtes et d’un pianiste. Puis, les voix de l’âme russe, s’inviteront pour un concert gratuit le jeudi 24 avril à l’église Saint-Joseph de Montigny-lès-Metz, par l’intermédiaire des seize voix féminines du chœur Rimsky-Korsakov de Saint-Pétersbourg.

Gratuite aussi, la soirée du samedi 12 avril en l’église Saint-Symphorien de Longeville-lès-Metz, permettra aux Musiques d’Abraham d’entrelacer des chants des trois religions du Livre, juive, chrétienne et musulmane, portés par un trio soprano, mezzo et orgue.

Par la multiplicité des musiques, des genres et des sites, le Festival des Voix sacrées convie le public à un voyage musical et spirituel dans le temps et l’espace, une quête d’harmonie ponctués également de lectures et de conférences. Intitulées Judaïsme, christianisme, islam : une contribution au dialogue et à la paix, ces lectures seront données mardi 25 mars au Musée de la Cour d’or.

Jean-Christophe Attias, titulaire de la chaire de pensée juive médiévale à l’Ecole pratique des hautes études (Sorbonne), sera invité le mercredi 9 avril à l’hôtel de ville de Metz pour une conférence sur Les Juifs et la Bible : exploration d’un paradoxe.

Souhaitant aller à la rencontre de tous les publics, cette édition du festival se prolongera du 13 mai au 7 juin à la médiathèque Jean Macé de Metz-Borny, par l’exposition photos, les lectures et une conférence de Leili Anvar, chercheuse et maître de conférences en langue et littérature persane, qui développera le vendredi 23 mai le sujet L’islam est la religion de l’amour.

« Puisse le monde inscrire à son programme le thème dédié à cette édition : la Paix. » conclut Laurence Aisène.


Billetterie sur place les jours des spectacles.
Tarif normal : 10 € étudiants : 5 € (sauf concert St-Pierre-aux- Nonnains)
Conférences, lectures et exposition à entrée libre.

Retrouvez le programme complet sur le site du festival


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus