Les ventes en nocturne de peinture impressionniste et moderne organisées par Sotheby’s à New York la semaine dernière ont atteint des cotes très élevées, l’ensemble des enchères a atteint près de 219 millions $. Un tiers des enchérisseurs venaient d’Asie

Un tableau de Picasso de 1932 « Le sauvetage » a été vendu mercredi 7 mai 31,5 millions $ dépassant de très loin l’estimation avancée (14 à 18 million $). Chaque personnage évoque Marie-Thérèse Walter qui fut maîtresse de Picasso et qui faillit se noyer dans la marne près de Paris.

Il faut noter cependant que 5 oeuvres sur 13 de Picasso mises en vente ce soir là n’ont pas trouvé preneur.

La veille un autre tableau de Picasso représentant Dora Maar habillée en violet (Portrait de Dora Maar) avait été adjugé pour 22,5 millions$.

Une huile d’Henri Matisse datant de 1924, «La séance du matin», réussit en moins d’une minute d’enchères, à atteindre 19,2 millions$ soit juste un peu en dessous de son estimation basse à 20 millions $. Matisse y a représenté son assistante Henriette Darricarrère.

Une peinture, «le Pont japonais» de Claude Monet est partie à 15,8 millions $ tandis qu’une autre oeuvre du peintre de Giverny, «Sur les collines de Pourville» trouva acheteur à 8,2 millions $

Au programme des ventes de mercredi on pouvait aussi compter quatre sculptures et une peinture à l’huile de Giacometti. La sculpture à plusieurs personnages intitulée «City Square» a atteint 13 millions $ tandis qu’une autre sculpture «Femme de VeniseV» culmina à 8,8 millions $

Chez Christie’s mardi dernier s’était aussi tenue à New York une grande vente qui rapporta plus de 285 millions $ . Une peinture, un Nymphéas de Claude Monet, qui n’avait plus été présentée depuis 1926 est partie à 27 millions $

Julius Kleiner, correspondant de Wukali à New York


ÉCOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus