Shigeru Ban and Jean de Gastines selected for a new architectural project dedicated to a music center in near by Paris


La chronique d’Elsa WEILLER.


Comme poussent les champignons après la pluie, s’ouvrent à rythme soutenu dans le Grand Paris des équipements prestigieux à destination artistique et culturelle. C’est aussi le bonheur des architectes qui rivalisent d’inventivité et de talents. Déjà en septembre 2012 dans la Plaine Saint Denis, la Cité du cinéma, (bâtiment industriel restructuré par l’agence Reichen et Robert) ouvrait ses portes avec pour objectif, selon son initiateur, le réalisateur Luc Besson, d’en faire un Hollywood français du cinéma. En octobre 2014 c’est à proximité immédiate du Jardin d’acclimatation à la périphérie ouest de la capitale, que sera inaugurée la Fondation Louis Vuitton pour la création et l’art contemporain, une exceptionnelle architecture dessinée par Frank Gehry,( lire l’ article dans l’annexe ), tandis que dans le Parc de La Villette au nord-est de Paris cette fois-çi, derrière la Cité de la Musique c’est le 14 janvier 2015 que «La Philharmonie», une salle de concert de niveau international imaginée par Jean Nouvel, accueillera ses premiers publics. Last but not least comme disent nos amis anglais, c’est dans le département des Hauts de Seine, à Boulogne-Billancourt que vient d’être posée la première pierre de ce qui sera La Cité musicale de l’île Seguin dont l’ouverture est prévue en 2016. Ce projet complétera le R4, pôle d’arts plastiques et visuels de l’île Séguin conçu par Jean Nouvel ( voir annexe)

La Cité musicale de l’Ile Seguin

Sur 36 000 m2, ce « village musical » regroupera un auditorium de plus de 1 000 places, une salle de spectacles d’une capacité de 4 000 places assises (6 000 assises/debout) consacré aux musiques actuelles, et un auditorium de 1 100 places consacré à la musique classique et contemporaine, de locaux pour la Maîtrise des Hauts-de-Seine (le chœur d’enfants de l’opéra de Paris) et « Insula orchestra », des espaces de répétition et d’enregistrement, un espace entreprises, des commerces et des restaurants. Le montant de l’investissement s’élève à 170 millions d’euros. L’ouverture de la Cité musicale de l’île Seguin est prévu en septembre 2016.

Pour le président du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, «la Cité musicale rivalisera avec les grandes structures des métropoles européennes comme Londres, Hambourg ou Rome».


Le duo d’architectes sélectionnés pour cette opération est bien connu en France et particulièrement à Metz puisqu’il s’agit de Shigeru Ban, prix Prizker 2014 et Jean de Gastines, ceux là mêmes qui inventèrent le Centre Pompidou-Metz. « Le projet poursuit les deux axes structurants du schéma directeur de l’île établi par Jean Nouvel : l’un végétal, l’autre commercial » précise Jean de Gâtines. Le visiteur pourra flâner dans un vaste foyer de 1000m2 qui accueillera un bar, des lieux d’exposition et des boutiques à vocation culturelle. Un grand parvis servira de trait d’union entre l’île et le bâtiment long de 280m. L’auditorium constituera le point d’orgue de cette architecture originale, qui comme le dit Jean de Gastines «avec sa coque en bois tressé et la grande voile de panneaux photovoltaïques qui se déplacera tout autour de lui, suivant la course du soleil, en constituera le fleuron»

Contrat de partenariat

Dans un article consacré à cette future réalisation, le journal Le Moniteur indique que «cet équipement est réalisé dans le cadre d’un contrat de partenariat, conclu le 11 juillet 2013 entre le conseil général et le groupement « Tempo Ile Seguin » composé de Bouygues Bâtiment Ile-de-France (mandataire), Sodexo, OFI Infravia et TF1. D’une durée de 27 ans à compter de la livraison, il porte sur la conception, la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance du bâtiment. Le contrat confie notamment à l’opérateur la mission de développer des recettes d’exploitation en développant une programmation à ses risques et périls au-delà de la programmation du conseil général des Hauts-de-Seine. Plus de 400 manifestations par an sont prévues dont une cinquantaine proposées par le département. En contrepartie, l’opérateur reversera un montant garanti, qui viendra diminuer le coût pour la collectivité, d’un minimum de 150,8 millions d’euros sur 27 ans.

Les travaux dureront deux ans. La mise à disposition de la cité musicale est prévue en juin 2016.

Le permis de construire de la Cité musicale n’a fait l’objet d’aucun recours. Ce qui n’est pas le cas du permis de construire du projet R4, le pôle d’art contemporain (25 000 m2) qui doit prendre place à l’autre extrémité de l’île, sur la pointe amont. «Le 3 juillet, le conseil municipal a voté un vœu de soutien à ce projet. J’espère que le recours va être retiré», a déclaré Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt, selon lequel «la Cité musicale sera sublimée par la présence du R4.» (in Le Moniteur)

L’architecture c’est avant tout l’expression de l’identité d’un pays et d’une civilisation, c’est aussi le marqueur, comme l’on dit en biologie, du dynamisme et de la vitalité d’une ville, d’un pays, d’un territoire, d’une société. Dans cette période d’incertitudes et de fantasmes d’appartenance qui secouent et fracturent notre pays, on ne peut qu’être heureux et se réjouir de voir de tels équipements sortir de terre. Ils sont une marque de volonté, de valeurs, et de capacités économiques et culturelles. L’art dans ces différentes expressions, et nous ne le répéterons jamais assez souvent et c’est bien la marque de WUKALI, c’est le plaisir vital, la faculté de se projeter vers autrui et d’inventer l’avenir, c’est aussi l’expression intrépide de l’existence au service d’une économie volontariste et d’un pays qui croit en lui-même.

Elsa Weiller, correspondante de Wukali, bureau de Paris, et Pierre-Alain Lévy


Annexes complémentaires

Inauguration en octobre à Paris de la Fondation Louis Vuitton pour la création et l’art contemporain (cliquer)

Boulogne Billancourt délivre le permis de construire pour le Centre d’art contemporain de l’île Seguin ( cliquer)

Ces projets architecturaux à Paris (cliquer)

La Philharmonie », la nouvelle salle de concert de Paris (cliquer)

Dépassements budgétaires pour « La Philharmonie de Paris ». (cliquer)

« La Philharmonie de Paris » à 9 mois de son ouverture (cliquer)


WUKALI 10/07/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus