Dans le cadre du cycle Cultures Croisées, ProCultura et le Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris organisent un débat intitulé La fin du journal ? Informer et s’informer, du papier au numérique, le 20 octobre, à 18h30, à l’Institut Goethe, à Paris.

Partout en Europe, à l’instar de l’Amérique du Nord, le monde de la presse, de nos grands quotidiens aux titres régionaux en passant par les magazines, est confronté à un bouleversement sans précédent. Par le développement des supports numériques et mobiles, une culture de l’écran émerge et vient rebattre les cartes du monde de l’information et de l’écrit, dans lequel pénètrent de plus en plus les contenus audiovisuels.
Du journal papier du matin aux sites d’information tout en ligne, entre Google et les grands groupes de presse, nos débats nationaux sur cette part essentielle de nos démocraties et de notre citoyenneté prennent souvent les mêmes formes et comportent des ingrédients récurrents, où l’on retrouve les figures de la nostalgie (c’était mieux avant), du plaidoyer pour l’innovation qu’on aimerait salvatrice, de la condamnation des nouveaux luddites et de la résistance au changement technologique, de l’appel aux aides publiques qu’on stigmatise parfois comme des rustines obsolètes. Les dinosaures de l’analogique, pour reprendre l’expression de Mathias Döpfner (groupe Axel Springer), sont-ils condamnés à l’extinction ou à l’adaptation ?

Cultures Croisées propose pour cette séance de mettre en perspective l’état du débat dans trois États membres de l’Union européenne : le Portugal, l’Allemagne et la France.

L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles ; il est conseillé de réserver par courriel à : contact@ficep.info.


WUKALI 15/10/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus