Such a unique and so exquisite cute museum to visit in Paris!


Le Musée de la vie romantique est à Paris de ces endroits de rêve, discrets, hors du temps présent, qui nous transportent et nous émeuvent. Entouré d’un jardin, installé dans une petite maison ayant jadis appartenu à Ary Scheffer, plein des souvenirs de George Sand et dans le Quartier de la Nouvelle Athènes, ses expositions présentent toujours un caractère sensible et toujours d’un remarquable niveau de recherche historique. Vient de s’y ouvrir et jusqu’au 18 janvier 2015 l’exposition : La Fabrique du Romantisme, Charles Nodier et les Voyages pittoresques

Apparu à la fin du 18ème siècle en Angleterre et en Allemagne, le romantisme a perduré en Europe jusque dans les années 1850. Il nous a donné des artistes de renom (Victor Hugo, Eugène Delacroix ou Alfred de Musset, pour ne citer que les plus illustres) et des œuvres empreintes de leurs états d’âmes, de leurs émotions, d’une volonté de transmettre des valeurs éthiques et morales qui influencèrent leur époque.

Charles Nodier (1780-1844) s’inscrivit complètement dans cette époque, dans ce courant, bien que peu connu il en fut même le précurseur. Essayiste et romancier, il transforma son Salon de la Bibliothèque de l’Arsenal en un haut lieu de la jeune garde des peintres et des écrivains d’alors. Dumas, Vigny, David d’Angers, Devéria, Delacroix ou Boulanger s’y croisaient et présentaient tour à tour leurs derniers travaux, les découvertes de récents voyages exotiques, etc. Le premier espace de l’exposition s’affaire à nous faire pénétrer dans cet univers. L’association d’œuvres et de mobilier d’époque nous y projette et l’émotion qui imprègne les lieux nous aide à plonger avec délice dans la douce nostalgie du XIX° romantique. On note la fascination qu’un Victor Hugo inspirait à ses pairs, l’inspiration qu’une Marie Nodier, fille de Charles, insufflait dans le groupe, on perçoit toute l’effervescence et l’émulation générée par ces rassemblements.

«Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France », chroniques d’une œuvre monumentale

Nodier fut aussi avec le baron Taylor à l’origine de ce projet incroyable : parcourir les provinces de France à la découvertes des richesses patrimoniales de notre pays et les partager grâce au procédé récent que représentait la lithographie. Il en résulta les Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France, œuvre en 24 volumes. Les ouvrages d’époques présentent des paysages magnifiques et rocambolesques. Ils inspirèrent des peintures féeriques et des décors de théâtres somptueux, certains d’entre eux figurant à l’exposition. On s’y trouve transporté et des envies de redécouverte de notre beau pays s’en suivent naturellement.

On ressort de l’exposition enchanté. S’il est vrai que la lumière ne permet pas toujours aisément de lire les cartels ou de pleinement profiter de certaines œuvres, on ne peut qu’admirer le travail qui a permis de reproduire une telle atmosphère. La chaleur de l’ambiance et des couleurs, l’originalité de la muséographie et la richesse des œuvres présentées font de cette exposition un réel bonheur à partager. Qui plus est, si vous n’avez pas encore eu la chance de découvrir ce charmant musée qu’est le musée de la Vie Romantique, c’est en cette fin d’année une parfaite occasion pour vous y rendre !

Elsa Weiller et Sébastien Prudent
Chroniqueurs de www.wukali.com

Ps : pour les « twittos », le hashtag de l’exposition : #fabriqueromantisme


La Fabrique du Romantisme, Charles Nodier et les Voyages pittoresques

Musée de la Vie romantique
jusqu’au 18 janvier 2015
16, rue Chaptal – 75009 Paris

Ouvert tous les jours, de 10h à 18h sauf les lundis et jours fériés.

Métro : Saint-Georges, Pigalle, Blanche, Liège
Bus : 67, 68, 74, 30


WUKALI 14/10/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus