Des fragments d’oeufs fossilisés de dinosaure vieux de 110 millions d’années ont été trouvés au sud du Japon dans la région du Kansaï dans la préfecture de Hyogo non loin d’Osaka, c ‘est ce que révèle le quotidien Asahi Shinbum.

Ces oeufs appartiennent à un espèce d’oeufs de dinosaure jusque là inconnue, leur origine remonte à la période du crétacée. Le poids de chaque oeuf a été estimé 100 grammes, soit légèrement supérieur à celui d’une poule, l’épaisseur de la coquille est de 0,44mm. Ces oeufs sont cependant les plus petits découverts de ces archosaures ovipares. Ils ont été nommés Nipponoolithus ramosus oogen.

Ces oeufs sont, selon les spécialistes qui les ont étudiés, assez proches de ceux d’un petit bipède théropode découverte en Asie et en Amérique et qui pèse 15 kilos. Ces oeufs ont été découverts non loin d’un site de fouille où furent exhumés en 2006 des os d’un des plus grands herbivores, Tambatitanis amicitiae, ayant vécu au Japon. Quatre-vingt dix fragments d’oeufs fossilisés ont ainsi été mis à jour dans une fouille s’étant étendue sur quatre années.

Le compte rendu de ces découvertes a été publié dans le Journal sur la recherche sur le crétacé des sciences de la terre Earth science journal Cretaceous Research

Tatsuya Suzuki, correspondant de WUKALI au Japon


WUKALI 02/07/2015
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus