Travel in an unknown country

Connaissez-vous l’[**Azerbaïdjan*] ? Bien peu peuvent répondre positivement quand on les questionne sur cette ancienne république de l’[**URSS*] née lors de la dislocation de cette dernière. Pourtant, sa capitale,[** Bakou*], parle à plus d’un, à cause de son pétrole qui est omniprésent depuis la plus haute antiquité, ce pétrole dont [**Hitler*] voulait s’emparer avant que ses armées ne soient défaites devant [**Stalingrad*]. L’Azerbaïdjan, pour ceux qui ont suivi les soubresauts de la politique internationale, c’est la guerre avec l’[**Arménie*] pour la possession du [**Haut Karabakh,*] ce petit territoire en Azerbaïdjan peuplé majoritairement par des Arméniens, c’est aussi la dynastie [**Aliyes,*] le père puis le fils, présidents de la république, qui dirige le pays d’une main de fer.

Invité par les autorités de ce pays, un groupe d’écrivains français, conduit par [**Michka Assayas,*] s’y est rendu, l’a visité et chacun nous livre une nouvelle, sept en tout sur l’Azerbaïdjan : sur l’actuel, sur le passé. Se dessine devant nous un pays fortement contrasté entre modernité et traditions, entre richesse économique nouvelle et mode de vie d’hier. Un peuple attachant, les Azéris, nous fait visiter des immenses plaines, des montagnes escarpées, un littoral de rêve. Des traditions d’hospitalité, un amour démesuré pour le cheval local, le cheval du Karabakh, seul animal inscrit au patrimoine culturel de l’UNESCO, grâce à un magnifique tour de passe-passe car l’inscription porte sur le sport national, le tchovgan (une sorte de polo), qui comme chacun le sait ne peut, ne doit se pratiquer que sur cette race d’équidés.

Et puis, il y a quelques vignettes tirées de La maison dorée de Samarkand d’[**Hugo Pratt,*] car Corto Maltesse est passé à Bakou. Que du plaisir qui ne fait que renforcer celui que nous avons pris à entreprendre ce voyage à travers l’Azerbaïdjan en compagnie de ces écrivains.

Emile Cougut


Nouvelles nouvelles d’Azerbaïdjan
Sous la direction de Michka Assayas
éditions Intervalles. 19€


WUKALI 10/09/2016
*Courrier des lecteurs *] : [redaction@wukali.com

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus