Right of reply


Le trombinoscope de Wukali des présidentielles suscite des réactions. A peine mis en ligne, l’article consacré au candidat François Asselineau nous a valu le courrier suivant, nous en donnons acte.

[** Pierre-Alain Lévy*]


[( Droit de réponse)]

Je viens de lire votre article sur [**François Asselineau*]. Pour information, il n’a bénéficié d’aucun avantage et encore moins d’argent et de soutiens politiques. Les sommes que nous récoltons actuellement sont celles des adhérents par cotisations et dons. Je suis à l’UPR depuis 2011. La moyenne du coût d’une adhésion est de 30 euros par an.

Il a simplement créé un parti qui existe déjà depuis 10 ans. Nous étions trop petits en 2012 pour prétendre à la totalité des parrainages et de fait FA n’en avait obtenus que 17. Désormais, nous sommes plus de 23 000 aujourd’hui. Quand la campagne a démarré nous étions 16 000 environ. Vous comprendrez donc que nous n’avions pas les moyens financiers pour payer des sociétés privées, notamment pour le collage d’affiches et ce sont nos militants qui les collent et qui sont allés depuis déjà au moins 3 ans minimum à la recherche de parrainages. Nous avons donc labouré le terrain et sommes allés physiquement rencontrés les maires et plus spécifiquement les maires ruraux, généralement sans étiquettes. Je peux en témoigner j’en étais.

FA avait à ce titre bien compris qu’il lui fallait un parti bien plus important en termes de membres, d’adhérents et qu’une structure mieux organisée et plus importante nous permettrait en ce sens d’accéder aux parrainages plus facilement. Nos militants sont très très actifs et en dehors d’internet sont aussi présents constamment sur le terrain.

Par ailleurs, si vous êtes pro-européen c’est tout à fait votre droit le plus strict, mais FA n’est pas un nationaliste; Pour quelqu’un qui a voyagé dans près de 85 pays du monde et accompagné de nombreux ministres et présidents dans des voyages officiels à l’étranger ce serait un comble. Quitter l’Europe pour retrouver la démocratie et permettre au peuple d’exercer son pouvoir, par le peuple et pour le peuple n’a rien de dégradant et d’infamant ou de nationaliste. Aimer son pays c’est être patriote, détester le pays des autres c’est être nationaliste.

« Le nationaliste français se reconnaît à son amour pour ce qui est espagnol. Il se reconnaît heureusement à quelques autres signes encore. Le nationaliste a la haine large et l’amour étroit. Il ne peut se défendre d’une prédilection pour les villes mortes. Le plus fort de sa haine porte contre les provinces littéraires françaises qui ne sont pas de la France −j’entends la Belgique et la Suisse en particulier. Il regrette que tous les protestants français ne soient pas des Suisses, parce qu’il a l’esprit simplificateur, et qu’il hait les protestants autant que les Suisses. Le nationaliste croit volontiers que le Christ était catholique. [**Gide*],Journal,1918, p.668. »

De surcroît, dire que FAl est anti américain est une ineptie puisque dans notre mouvement nous accueillons près de 150 expatriés venant de 92 pays du monde si je ne m’abuse et plus de 150 expatriés vivant en Amérique. Paul Craig Roberts et bien d’autres Américains comme Noam Chomsky et j’en passe sont bien plus agressifs dans ce cas et critiques que François Asselineau. Sans compter la presse écrite. Lisez leurs articles pour vous faire votre propre opinion.

[**Sandra Wagner*]


Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 08/04/2017

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus