Salvador Dali’s alleged daughter’s is a fake


La dépouille de [**Salvador Dali*] a du être exhumée pour un test ADN suite à la demande d’une requérante qui est allée en justice et prétendait être la fille adultérine du maître de Cadaquès.

[**Pilar Abel*], une vibrante espagnole, voyante cartomancienne, aujourd’hui âgée de 61 ans, prétendait que sa mère avait eu une relation avec Salvador Dali, et qu’elle en était la fille. L’affaire a débuté en 2015. Après de longues arguties juridiques, et rencontrant l’opposition farouche de la Fondation Gala-Salvador Dali, les juges de Madrid ordonnèrent donc que la tombe du peintre fût ouverte à fins de prélèvements de matière organiques ( ongles, peau,et deux os longs). Il fallait pour cela soulever la pierre tombale lourde d’une tonne et demi, Salvador Dali avait été enterré et embaumé en février 1989.

Pilar Abel racontait à qui voulait l’entendre que sa mère lui avait dit quand elle était enfant, qu’avait eut une relation avec le peintre quand elle travaillait à son service comme psychologue à Cadaquès. Et puis, et puis la Fondation Dali est riche à millions … et ce n’est pas un moindre argument à considérer à la légère… 460 millions $ fin 2016, sans parler des propriétés et centaines de peintures aujourd’hui appartenant à l’état espagnol ! Dans l’hypothèse d’une analyse génétique qui aurait avalisé la thèse de Pilar Abel, elle eût reçu 25% de l’héritage du peintre…

Le jour dit le 11 juillet dernier et de nuit l’exhumation de la tombe eut lieu et le cercueil de Salvador Dali ( 1904-1989) fut aussitôt et prestement diligenté à l’Institut National de Toxicologie de Madrid, chargé des analyses. De grandes précautions furent prises pour contrôler les images de presse.

Les résultats des analyses génétiques viennent d’être rendus publiques, et infirment en totalité les prétentions de Pilar Abel. Dores et déjà les avocats de la Fondation Gala- Dali réclament à la demanderesse le remboursement des travaux de levage de la pierre tombale.

Ce sont des histoires tristes et pathétiques mais des histoires de notre temps, de celles nées des avancées technologiques dans les sciences de la vie, du génie génétique, et qui donnent au demeurant une intéressante résonance avec l’article publié dans Wukali récemment sur le transhumanisme. Un cas à l’identique s’était produit en France voilà quelques années et concernait [**Yves Montant*]. Mêmes prétentions, mêmes incongruités, tout cela est pathétique et bien misérable !

[**
Pierre-Alain Lévy*]


[(
[**Autour de Salvador Dali dans Wukali*]

Réédition des dîners de Gala de Salvador Dali
Abu Dhabi accueille une oeuvre de Salvador Dali
Le Christ de St Jean de la Croix de Salvador Dali, chef d’oeuvre
Un rideau de scène de Salvador Dali renait et sort des limbes à Montréal
Le film d’animation du samedi : Walt Disney et Salvador Dali
Salvador Dali, l’invention de soi

)]

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 10/09/2017


Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager positionnées en contrebas.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus