A French and very talented humorist, an excellent showman

[**Manu Payé*] ou [**Manu Paillette *] ? l’humoriste [**Manu Payet*] est clair sur la prononciation ! Ce sera « Paillette » …et on a plein de lumières dans les yeux !

Se retrouver avec lui au Théâtre du jeu de Paume à Aix, c’est un peu comme s’il avait invité une bande de copains : oui, on était invités à passer une soirée avec l’artiste, qui nous parle de tout, et de riens, et même les riens forment un joli tout.

On nous avait prévenus : Manu s’engueule. Manu est jaloux. Manu boit trop à l’anniversaire de son pote (ça s’appelle la Murge ! ). Manu déteste aujourd’hui encore son prof d’espagnol de 4ème. Manu a un chien. Manu a sauvé son couple en démarrant une série télé…Et Manu est trop content de tout vous raconter ! Mais, Manu, c’est Emmanuel, car les Manu, c’est comme les Thierry, les Jean-Paul ou encore les Véronique, c’est has been. C’est lui qui le dit et la façon dont il vous le raconte, on est juste pliés en deux.

On remonte dans le temps. [**Manu Payet*] montre son attachement à son passé. Manu est petit. Quand ses parents l’appelait Emmanuel, c’est qu’il allait s’en prendre une ! Mais voilà que devenu grand et presque autonome, il se met à penser à cette époque avec nostalgie. On fait le voyage jusqu’à La Réunion et ma foi, ça chauffait à l’époque. Ne faites pas le lien avec l’actualité. La famille rassemble les tisons et ravive le feu ! « On ne fait pas ça chez moi ! » dit le papa, « Allez, au lit ! », mais « Il n’est que 16 h !» s’inquiète la maman. « Tant pis ! » Et Emmanuel dort. On imagine bien que l’humoriste a grossi les traits de cette famille aimante, l’une des grandes sources d’inspiration du comédien. Il se moque allégrement de son petit monde. « On n’avait pas la 4G, et on a découvert les premières « MILF » dans les pages 300, rayons lingeries du catalogue de la Redoute. » Nous censurons, on ne va pas tout vous raconter, mais sachez qu’avec l’humoriste, cela reste correct ! Il y a aussi cette blague de trop, qui vient de fâcher l’autre. C’est vendredi soir, et le week-end est compromis ! « je ne sais plus pourquoi on s’est engueulés, mais je sais qu’il faut que je lui fasse la gueule ! » Dimanche matin, devant les mimiques et tentatives de réconciliation de Payet vers sa belle « terminator », nous on craque !

On connaissait l’acteur dont la côte semble exploser. Rien d’étonnant à cela. En découvrant son one man show (nominé aux Molière 2018 dans la catégorie humour, tout de même !), on s’aperçoit que franchement, on ne connaissait pas vraiment Manu Payet. Car c’est bien lui qui se met à nu ! On entre dans son intimité et chapeau bas, c’est joliment orchestré. C’eût été dommage de passer à côté d’un tel personnage.

Attachant, l’homme au visage singulier et beau. Des yeux rieurs, regard franc, bourré de talent. Il nous débite sa vie en tronçons, et au final, c’est un peu la nôtre que l’on retrouve. Le spectacle « Emmanuel » est à la fois insolent et tendre, drôle et sarcastique. Le rythme est soutenu et l’ancien animateur de radio, devenu grand acteur, réalise là une véritable prouesse ! Mais que ne sait-il faire ? Devrions nous nous demander ? Manu Payet, acteur, réalisateur, humoriste.

Il touche à tout avec bonheur. L’affable trublion se livre avec générosité. l’homme est gourmand, et s’il s’inspire de lui, il s’inspire et se nourrit aussi des autres. Oui, les « autres » intéressent Manu Payet, et le public le lui rend bien. Gageons que sa carrière va aller comme son show, crescendo !

[**Pétra Wauters*]


En savoir plus sur Manu Payet
et les dates de la tournée (cliquer)


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write in French but only in English)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 24/11/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus