Love is not all beer and skittles isn’t it !


Tempête amoureuse dans la salle Léo Ferré du célèbre théâtre marseillais. Après 6 mois de disputes, à souffler le chaud et le froid au théâtre du Marais, la première date de tournée affichait complet ce vendredi 30 novembre 2018.

On pourrait se dire : « Encore un sujet sur les couples, comme il y en a tant ! » Quoi de neuf ! ? Eh bien du nouveau il y en a dans cette pièce, qui, sans vraiment sortir des sentiers battus, s’engage sur des chemins parfois inexplorés. N’est-ce pas contradictoire ? Oui, c’est original, mais parfois attendu … Oui, ce qui se passe sur scène est drôle et léger, mais à la fois violent et cruel. Oui, ce qui est dit est vrai, mais les mensonges s’infiltrent dans les dialogues de ces deux jeunes gens qui jouent avec le feu, sous prétexte de rallumer la flamme de leur amour. Le public est piégé car ce spectacle n’est pas anodin ! On rit, mais pas toujours, car ce pourrait être nous, même si « toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite ». Horn et Anna, – Jeff Freza et Victoria Montfort – couple à la vie comme à la scène osent tout pour relancer leur amour.

C’était écrit dans un magazine, vous savez ces tests-psy qui vont nous en apprendre un peu plus nous, et parfois sur l’autre ! Et ce qui devait être un jeu, un divertissement, un test banal, prend des allures de règlement de compte. Et si on se provoquait ? Se lancer des insultes à la face ; je te pique, tu me touches ! Je réplique, tu prends la mouche… C’est « Borderline », le titre dit tout, on est sur le fil du rasoir, du début jusqu’à la fin, à la limite de tomber, de partir, de tout quitter. Tu m’aimes ? Moi non plus !

On se laisse prendre aux jeux des acteurs, [**Jeff Freza*] et [**Victoria Monfort*]. Ils impriment une belle cadence à la pièce et la mise en scène de [**Smaïn Fairouze*] y est bien sûr pour beaucoup. La complicité dans ce couple est évidente. Victoria est naturelle, pétillante, touchante aussi. Jeff, également auteur de la pièce, possède un talent explosif pour donner la réplique à sa belle. Une heure, c’est court, mais c’est parfait ! C’est fatiguant les disputes !

[**Pétra Wauters*]


[**Théâtre Toursky*]
16, passage Léo Ferré – 13003 Marseille. 04 91 02 58 35


Illustration de l’entête: Victoria Montfort et Jeff Freza


Pour découvrir la programmation du Toursky dirigé par le charismatique Richard Martin*:

«Le Toursky, dit il, c’est une programmation bien entendu, et c’est aussi – j’en ai rêvé le Toursky le fait – un lieu qui vit sans relâche, 24 heures sur 24, émaillé de vie, de passages, de cours, de répétitions, de colloques, de réunions, de soirées, de chats, de déjeuners, de rencontres, d’enfants, de grands, de chiens, de fêtes et de faites… de fraternité !»

Fraternité, un mot qui prend tout son sens dans la bouche du directeur de ce théâtre, jadis simple hangar. On a du mal à l’imaginer, tellement le lieu est magique et il se passe un « truc » de l’ordre de l’humain !

Voir le programme

Parmi lequel Une co-production Prodig’Art et Théâtre Toursky.
Poètes du bitume avec [**Richard Martin*]

Une création unique croisant les univers poétiques et engagés du rappeur [**Dooz Kawa*], du chanteur [**Féloche*] et de [**Richard Martin*], sur un accompagnement musical de [**Vincent Beer-Demander*] avec l’Académie de Mandolines de Marseille et un chœur d’enfants.

Assurément l’une des soirées phares de la saison au Toursky.*]

[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write in French but only in English)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 04/12/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus