Wukali présente un dossier composé de trois articles dont celui ci sur la facture instrumentale française.

«Bravo Peugeot, Bravo Pleyel !» , rend compte du regroupement de deux entreprises de talent pour inventer un nouveau piano.

« Mille bravos » détaille le piano conçu par Peugeot Design Lab et Pleyel

«La Facture instrumentale française. Situation et perspectives»– est une étude réalisée par Wukali.



Peugeot et Pleyel imaginent un nouveau piano, une oeuvre d’art en soi pour la reconquête d’un marché.


BRAVO, BRAVISSIMO, un grand groupe industriel français, PEUGEOT au côté d’un facteur d’instrument célèbre. Une coopération industrielle pleine de sens.

Disposant d’ outil industriel d’excellence, d’un réseau international de distribution, d’une notoriété et d’une image, de bureaux d’études de pointe, (Peugeot Design Lab met son expertise, issue de l’automobile, à disposition d’autres marques extérieures), sans oublier et c’est d’évidence sa capacité financière, nous avons là le vade-mecum indispensable et stratégique pour épauler une start- up ou comme tel est le cas avec Pleyel les maisons de tradition de petites dimensions et porteuses d’excellence qui sans cela n’auraient pas la faculté ni encore moins les moyens de se développer, mondialisation oblige !

Pour exister il faut être, pour être il faut exister. Aujourd’hui il faut innover, dans les hautes technologies, dans l’excellence, la qualité et la beauté, pour se différencier dans les lignes, les matériaux et le design. Pour se démarquer par le haut des productions concurrentes. Dès les années soixante-dix, le fameux designer américain, Raymond Loewy, avait marqué la voie en France en y introduisant le concept de design industriel. L’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI), de la rue Saint Sabin à Paris avait d’ailleurs été créée pour cette raison en 1982. Il ne suffit pas d’être bon, il faut aussi être beau !

ECOUTER VOIR

Ce que proposent le binôme Peugeot Pleyel , ce nouveau concept de piano, loin des élégants meubles en ébène noir laqué dont le dessin à plus d’un siècle ( voir les peintures de Manet ou de Renoir), est un piano de grande classe qui se love aujourd’hui dans les appartements modernes aux décors minimalistes quelque peu épurés. Un mobilier de raffinement, qui identifie pleinement sa présence, et restitue au plaisir de la musique vivante la place injustement oubliée dans les familles. Un objet artistiquement conçu et disposant d’une acoustique performante. Un instrument imaginé pour le pianiste, pour le public, dans un environnement de distinction et d’élégance subtile.

Pierre-Alain LÉVY


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus