Suite des messages envoyés par Raphaël Pitti, et reçus de façon aléatoire en fonction des transmissions téléphoniques

Jeudi 4 octobre. 19h01

Retour précipité de 24h.

Je ne sais pas pourquoi.

Même trajet qu’à l’aller.

Avec le même problème qu’à l’aller, pas de panneaux indicateurs, tous supprimés par l’Armée libre.

Le chauffeur s’arrête donc souvent pour demander sa route mais d’un autre côté il trouve que cela (les relations sociales), améliore le moment.


Jeudi 4 octobre. 19h16

Le centre d’Alep serait libéré mais sous les bombardement de bombes incendiaires

Illustration.Sans commentaire !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus