Très connu dans le monde artistique et plus particulièrement musical et lyrique, Daniel Vorms est décédé mercredi matin 13 mars à l’issue d’une douloureuse maladie. Il était le président-fondateur du Cercle Lyrique de Metz qu’il avait créé en 1978, à la suite d’une diminution des abonnés de l’Opéra-Théâtre de Metz. C’était un homme de passion : son activité professionnelle comme directeur d’agence de Metz de W Finance l’accaparait beaucoup, mais l’art lyrique l’habitait plus encore. Il organisa des voyages lyriques pour les adhérents du CLM qui découvraient avec le plus grand plaisir les plus grandes maisons d’opéras et leurs productions superbes : la Monnaie de Bruxelles, le Metropolitan Opera de New-York, la Scala de Milan, les Chorégies d’Orange, l’Opéra Garnier et Bastille de Paris, et d’autres théâtres de Londres, Munich, Madrid, Moscou….Il était en relation avec les directeurs d’opéras de tous les horizons avec lesquels il eut des échanges, ainsi qu’avec des associations lyriques dont les délégations étaient invitées à Metz. Daniel Vorms lança le cycle des conférences annuelles du C.L.M. ainsi que l’édition des plaquettes sur chaque opéra joué à Metz, prononcées et rédigées par des spécialistes invités ou membres du comité du C.L.M.
L’association invita des artistes lyriques connus dont Georges Thil et Régine Crespin, participa au Concours des Voix d’or, importé à Metz, et possédait une collection importante de documents écrits ou iconographiques, dont 10.000 programmes. Il avait été distingué par Jean-Marie Rausch qui lui avait remis la croix de chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres. Il passa la main fin 2008, à son successeur qui, avec son comité le portèrent à la présidence d’honneur du C.L.M. Ses amis garderont de lui le souvenir d’un grand défenseur de l’art lyrique.

Wukali présente ses condoléances à son épouse ainsi qu’à toute sa famille.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus