4,3 millions de Livres, soit 5,1 millions€, c’est le prix qu’a été vendue hier 26 juin lors d’une vente aux enchères en nocturne chez Sotheby’s, la toile de Pierre Soulages intitulée Peinture, 21 novembre 1959, (huile sur toile 195/130cm). (voir la video de la vente en bas de l’article). Ce prix record dépasse de plus du double l’estimation initiale annoncée. Sa cote internationale est en pleine ascension et atteint des sommets pour ce jeune peintre de bientôt 94 ans.

« Je ne dépeins pas. Je ne raconte pas. Je ne représente pas. Je peins, je présente ». Soulages commence à être reconnu dès le début des années cinquante, il se distingue très rapidement de l’expressionnisme abstrait et puise son inspiration tant à la fois dans l’art cistercien que dans la contemplation des paysages minéraux de son Aveyron natal. La contemplation de l’abbaye de Conques sera déterminante et marquera à tout jamais sa vision picturale. L’essence même de la peinture de Pierre Soulages, aussi déroutante qu’elle peut sembler au premier abord, est fondamentalement intemporelle et quintessenciée, expression d’une spiritualité contemplative et immatérielle où s’exprime un besoin d’absolu loin da l’anecdotique ou de l’illustratif, s’apparentant ainsi à la démarche d’un Mark Rothko ou d’une autre manière de Francis Bacon. Il est d’ailleurs intéressant que dans cette vente londonienne la première oeuvre soumise aux enchères concernât un dyptique de F. Bacon.

L’oeuvre de Pierre Soulages est exposée dans plus de 100 musées à travers le monde.

Dans quelques mois s’ouvrira à Rodez, la ville où il est né, un musée consacré à son oeuvre et qui est actuellement en chantier, et qui présentera notamment plus de 500 oeuvres (toiles, dessins, vitraux) que l’artiste a offertes à sa ville. Selon le souhait de Pierre Soulages, le musée devra être doté de 500 m2 dédiés à la présentation d’autres artistes à l’occasion d’expositions temporaires.

L’oeuvre de Pierre Soulages a très récemment fait l’objet d’une grande exposition à Lyon et à la Villa Médicis à Rome.

Timothy Orpington correspondant à Londres pour Wukali, et Pierre-Alain Lévy


Bibliographie: Pierre Encrevé, Soulages: L’Oeuvre Complet Peintures. Paris 1995



ÉCOUTER VOIR

Soirée d’enchères chez Sotheby’s

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus