Le bois de palissandre (cocuswood en anglais) est un bois précieux. S’il sert en ébénisterie à la fabrication de meubles de haute distinction, il est notamment recherché et utilisé dans la facture instrumentale des instruments à vent, à cordes, et aussi de percussion. Cet arbre pousse à l’état sauvage dans les forêts tropicales.


La coupe illégale du bois de palissandre devient meurtrière, le Fonds de Réponse Rapide géré par l’Unesco accorde une aide d’urgence.

Le Fonds de Réponse Rapide (FRR) du Patrimoine mondial a reçu une demande d’aide d’urgence pour affronter une vague de braconnage concernant le bois de palissandre (bois de rose) sur le site du patrimoine mondial Dong Phayayen Kao Yai en Thaïlande. Les requérants ont expliqué que, malheureusement, le braconnage était de mieux en mieux organisé et que, pour la première fois, une victime était à déplorer. Le 14 mars dernier, Thaweesak Chomyong, un garde du parc de 33 ans a été tué par balle alors que, accompagnée d’un de ses collègues, il a surpris une bande de braconniers.

Le complexe forestier Dong Phayayen Kao Yai est l’un des derniers grands massifs forestiers de l’Asie du Sud-Est. Il abrite six espèces de félins comme le tigre, la panthère nébuleuse ou le chat marbré, ainsi que des éléphants d’Asie et des ours malais. Il habrite également le bois de palissandre, de plus en plus rare, car très prisé pour la fabrication de meubles haut de gamme. Le marché asiatique, notamment la Chine, représente une forte demande pour ce bois, ce qui encourage l’exploitation forestière illégale.

Le FRR a soumis cette proposition à 5 experts bénévoles afin qu’ils remettent leurs préconisations sur la faisabilité technique, l’impact potentiel et la capacité de l’organisme promoteur à réaliser le travail. Sur la base de ces évaluations, la proposition a été jugée admissible et digne du soutien du FRR. Le 11 mai, le requérant a été informé de l’attribution de la subvention.

Le FRR a fourni 30 000 dollars pour soutenir la formation des gardes du parc, acheter des équipements spécialisés, approvisionner les patrouilles en denrées alimentaires et faciliter la collaboration entre les agences gouvernementales concernées. En collaboration avec les autorités du parc, les promoteurs devront également inviter l’Armée royale thaïlandaise à se joindre à leurs patrouilles, fournissant ainsi du personnel supplémentaire.

Le Fonds de Réponse Rapide est un programme de petites subventions d’urgence qui fournit une assistance rapide pour contrer les principales menaces vis-à-vis de la conservation de la faune, principalement dans les sites naturels du patrimoine mondial désigné par l’UNESCO. Le FRR est financé par l’Arcadia Land Trust et la Fondation Franz Weber et vise à traiter les demandes de financement d’urgence à hauteur de 30 000 dollars, demandes qu’il s’engage à traiter en moins de 8 jours ouvrables.

Avec des superficies allant de 18 hectares (vallée de Mai, Seychelles), à 8,8 million d’hectares (Lac Baïkal, Fédération de Russie), les sites forestiers du patrimoine mondial couvrent une surface de plus de 75 millions d’hectares (1,5 fois la taille de la France) et représentent plus de 13% des forêts protégées du monde (catégories I – IV de l’UICN).

Ces chiffres démontrent que la Convention du patrimoine mondial occupe une place unique parmi les conventions internationales, les programmes et les agences lui permettant de jouer un rôle essentiel dans la conservation in-situ de la biodiversité des forêts. Reconnaissant cette importante responsabilité, le Comité du patrimoine mondial, lors de sa 25ème session (2001), a convenu que les forêts méritaient un intérêt spécifique, et a ainsi approuvé la création du Programme des forêts du patrimoine mondial afin d’utiliser, autant que possible, la Convention du patrimoine mondial comme mécanisme pour une meilleure conservation des forêts à l’échelle globale.


ÉCOUTER VOIR

Les braconniers du bois de palissandre en Thailande (en anglais)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus