Exposition photographique au Jardin des Plantes du 4 décembre 2013 au 11 mai 2014 à Paris

Depuis bientôt 400 ans, la collection de minéraux et gemmes du Muséum est l’une des plus prestigieuses au monde. Enrichie avec passion par les expéditions naturalistes, les plus grands donateurs et mécènes, elle brille aujourd’hui de pièces exceptionnelles. En préfiguration de la prochaine ouverture au public de l’exposition « Trésors de la Terre » et à l’occasion de l’année internationale de la cristallographie en 2014, la collection sort de ses murs.

Illustration de la géodiversité terrestre, de la surface de la planète jusqu’aux roches les plus profondes, les minéraux sont le résultat de milliers, millions voire milliards d’années de transformations successives. Des pressions inimaginables, des températures extrêmes ont parfois présidé à la lente formation de ces cristaux.

Les chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle, au sein du Département d’Histoire de la Terre et de l’Unité « Minéralogie et Cosmochimie », œuvrent chaque jour à la compréhension des mécanismes qui concourent à la formation des minéraux et des roches, sur terre comme dans l’espace, en lien étroit avec la biodiversité.
Cette exposition présente une sélection des spécimens de la collection du Muséum national d’Histoire naturelle, l’une des plus importantes au monde ; des grandes pièces historiques aux récentes acquisitions.

Entre les « Jardins de la Perspective », les Grandes Serres et la Ménagerie, les visiteurs pourront découvrir cette sélection de 42 photographies en grands formats sur les grilles du Jardin de l’Ecole Botanique. Et ainsi se laisser surprendre par une somptueuse « olivine » de la Mer Rouge, un diamant du XVIIème siècle, une pépite d’or dite « Or des Incas », une météorite de Canyon Diablo (Arizona) ou encore une « gogotte », étonnante concrétion de grès naturelle…

Sans oublier…

Les métiers du Muséum

Minéralogiste, dimanche 26 janvier – 15h, auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution

Sur internet : des vues d’échantillons des collections du Muséum, choisies pour leurs qualités scientifiques, historiques et esthétiques

Illustration de l’entête Concrétion de grès, gogotte, Fontainebleau, France
© MNHN F. Farges

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus