He designed the Centre Pompidou-Metz, his architecture is innovative and respectful of environment


L’architecte japonais Shigeru Ban est bien connu en France, en effet avec Jean de Gastines, il est l’architecte du Centre Pompidou-Metz dont il a conçu cette immense voilure, ce chapeau chinois, supporté par cette architecture et ces poutraisons de bois entrecroisées qui donnent à l’édifice messin son identité et son style unique et qui caractérisent l’unicité esthétique de son travail. Ses réalisations sont marquées par une attention portée à l’utilisation de matériaux recyclables, et tout spécialement du bois dont il exprime la beauté par des entremêlements harmonieux et surprenants

P-A L


Lu dans la presse: Le Moniteur

Le Japon sourit aux Pritzker. Après l’agence Sanaa (Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa) en 2010 et Toyo Ito l’an passé, le prix Pritzker d’architecture, décerné par la Fondation Hyatt (Chicago) échoit cette année à Shigeru Ban, 56 ans.

Né à Tokyo, mais diplômé de la Cooper Union School of Architecture de New York en 1984, il travaille pour de riches particuliers jusque dans les années 1990. C’est après le tremblement de terre de Kobé (Japon), en 1995, qu’il œuvre avec des bénévoles et des étudiants à la conception d’abris recyclables, à bas coûts, pour les plus démunis.De 1995 à 1999, Shigeru Ban devient architecte-conseil auprès du Haut-Comité aux réfugiés de l’ONU.

Shigeru Ban est notamment connu en France pour être l’auteur, en collaboration avec Jean de Gastines, du Centre Pompidou-Metz (2010) et de la future cité musicale qui devrait voir le jour sur l’Île Seguin à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Le jury de la Fondation Hyatt a souligné « l‘élégance et le caractère inventif » du travail de l’architecte, ainsi que son engagement humanitaire qui « constitue un exemple pour tous ». « L’innovation n’est pas limitée par le type de construction pas plus que la compassion n’est limitée par un budget » a également souligné le jury. « Shigeru Ban a fait de notre monde un endroit plus beau ».

Médaillon de bronze et dotation (100 000 dollars) lui seront remis le 13 juin prochain au Rijksmuseum d’Amsterdam (Pays-Bas).


ÉCOUTER VOIR


FOCUS

Les lauréats du Pritzker Prize depuis sa création
1979 : Philip Johnson (Etats-Unis)
1980 : Luis Barragán (Mexique)
1981 : James Stirling (Grande-Bretagne)
1982 : Kevin Roche (Irlande)
1983 : Ieoh Ming Pei (Etats-Unis)
1984 : Richard Meier (Etats-Unis)
1985 : Hans Hollein (Autriche)
1986 : Gottfried Böhm (Allemagne)
1987 : Kenzo Tange (Japon)
1988 : Oscar Niemeyer (Brésil) et Gordon Bunshaft (Etats-Unis)
1989 : Frank Gehry (Canada/Etats-Unis)
1990 : Aldo Rossi (Italie)
1991 : Robert Venturi (Etats-Unis)
1992 : Alvaro Siza (Portugal)
1993 : Fumihiko Maki (Japon)
1994 : Christian de Portzamparc (France)
1995 : Tado Ando (Japon)
1996 : Rafael Moneo (Espagne)
1997 : Sverre Fehn (Norvège)
1998 : Renzo Piano (Italie)
1999 : Norman Foster (Grande-Bretagne)
2000 : Rem Koolhaas (Pays-Bas)
2001 : Jacques Herzog et Pierre De Meuron (Suisse)
2002 : Glenn Murcutt (Australie)
2003 : Jørn Utzon (Danemark)
2004 : Zaha Hadid (Grande-Bretagne)
2005 : Thom Mayne (Etats-Unis)
2006 : Paulo Mendes da Rocha (Brésil)
2007 : Richard Rogers (Grande-Bretagne), voir notre portfolio
2008 : Jean Nouvel (France), voir notre portfolio
2009 : Peter Zumthor (Suisse), voir notre portfolio
2010 : Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa – Sanaa (Japon), voir notre portfolio
2011 : Eduardo Souto de Moura (Portugal), voir notre portfolio
2012 : Wang Shu (Chine), voir notre portfolio
2013 : Toyo Ito (Japon), voir notre portfolio

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus