Far wild west for candid Europeans


Voici un film canadien, produit en 2010 par Amanda Forbis et Wendy Tilby, et écrit dans une veine typiquement anglo-saxonne, décalée, sensible, au second degré et pleine d’un humour quelque peu noir. Son titre, «La Vie sauvage», pourrait laisser à penser qu’il s’agit d’un film d’action et d’aventure, mais que nenni ! C’est un regard quelque peu triste et désabusé sur le rêve d’un jeune anglais tout juste arrivé dans l’Alberta au Canada et le fantasme d’une existence imaginée hors du commun dans des territoires vierges, lointains et sauvages et la triste réalité du quotidien et son tribut de petites misères et de terribles souffrances. Une vision très pessimiste

P-A L

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus