La police financière italienne a saisi dans une villa au sud de Rome plusieurs centaines d’objets archéologiques, un véritable petit musée privé discrètement installé dans la ville de Lanuvio.

Un grand nombre de ces objets de fouilles archéologiques étaient élégamment présentés dans des vitrines. Par ailleurs, on a aussi pu trouver des colonnes romaines, des marbres décorés, plusieurs fragments de pierres tombales avec des inscriptions, un certain nombre d’éléments et fragments de décors en mosaïque de marbre, des pots en céramique et en terre cuite avec des décors à la peinture noire, des vases ainsi que des pièces de monnaie de l’époque romaine. Dans d’autres pièces la police financière a également découvert un bas-relief représentant une scène de chasse, des statuettes ainsi que plusieurs fragments de peintures murales.

L’ensemble est estimé par les experts de la direction de l’archéologie du Lazio à 150 millions€.

Les polices de Rome et de Lanuvio ont participé à l’enquête. Outre le collectionneur, quatre personnes ont été inculpées pour possession illicite de biens d’héritage culturel et propriété d’état

Selon nos sources, le collectionneur est décrit comme un directeur financier de société à la retraite

Les oeuvres seront provisoirement présentées au public dans les musées civiques de Albano Laziale et Nemi


Alessandro Goldoni
, correspondant de Wukali en Italie


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus