L’annulation, par le tribunal administratif de Paris de l’un des permis de construire du chantier de la Samaritaine (Sanaa, architectes) inquiète l’académie d’architecture, qui l’a fait savoir par la voix de son président…

La décision de justice rendue le 13 mai 2014 par le Tribunal administratif de Paris dans le dossier «Samaritaine» constitue «une jurisprudence préoccupante» selon Thierry Van de Wyngaert, président de l’académie d’architecture. Dans un communiqué publié le 18 mai, l’académie exprime ainsi ses plus vives réserves : «L’inquiétude que suscite cette décision, quant à la dévalorisation de l’avis des experts ayant légitimé les formes architecturales et urbaines du projet dans le cadre du permis de construire accordé, est renforcée par l’approche particulièrement étroite adoptée par le tribunal lorsqu’il estime, dans son jugement, que la juxtaposition du nouveau bâtiment, et plus particulièrement sa façade ondulante, exclusivement réalisée en verre, avec des immeubles parisiens en pierre, « variés mais traditionnels », apparait « dissonante »» estime l’académie.

«Une telle conception des règles d’urbanisme, qui autorise à fonder un jugement sur des critères esthétiques et subjectifs pour justifier de la pertinence d’un recours, est incompatible avec une vision contemporaine de la ville, et n’aurait pas permis à certains bâtiments les plus emblématiques de notre histoire de voir le jour» rappelle-t-elle. L’académie invite donc les architectes à s’emparer du sujet et à souscrire à une pétition afin de rappeler «qu’il faut donner aux architectes dépositaires d’un savoir qui leur permet de s’appuyer sur la mémoire pour fonder leur projet, les moyens de conduire la mission que la loi leur a réservée, en dialogue avec une société civile attentive et concernée, aux côtés d’administrations compétentes, servis par une justice éclairée

«Il faut continuer à faire vivre la ville», conclut-elle.

Source: Le Moniteur


Illustration de l’entête : © Kazuyo Sejima + Ryue Nishizawa / Sanaa


Déclaration de l’Académie d’architecture : L’architecture contemporaine est le patrimoine de demain (cliquer)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus