Entre « chefs-d’œuvre » et singularité, grands maîtres internationalement reconnus et artistes plus confidentiels, cette grande exposition d’été, Face à l’oeuvre, organisée par la Fondation Maeght soulignera l’importance du regard et de toutes les facultés qu’ils mobilisent. Elle se déroulera du 28 juin au 11 novembre 2014. Elle célébrera aussi le cinquantenaire de la Fondation.

Ces face-à-face auront lieu avec Pierre Bonnard, Georges Braque, Alberto Giacometti, Joan Miró et Alexander Calder, mais également avec ceux qui sont encore aujourd’hui l’expression d’une conviction originale et d’un risque. François Fiedler, Gérard Gasiorowski ou encore Richard Lindner rejoindront, comme le souhaitaient les fondateurs de la Fondation Maeght, les artistes contemporains récemment exposés par la Fondation. Parmi eux : Richard Deacon, Yan Pei Ming, Pier Paolo Calzolari, Djamel Tatah, Fabrice Hyber, Gloria Friedmann…

Un héritage vivant. Ni musée, ni centre d’art, la Fondation Maeght est un lieu unique où s’invente et se partage l’art jour après jour. Comme le soulignait André Malraux lors de l’inauguration de la Fondation Maeght le 28 juillet 1964 : « ici est tenté quelque chose qu’on n’a jamais tenté : créer l’univers, créer instinctivement et par l’amour, l’univers dans lequel l’Art Moderne pourrait trouver à la fois sa place et cet arrière-monde qui s’est appelé jadis le surnaturel ». Plusieurs artistes ont affirmé qu’Aimé Maeght leur avait permis, avec la Fondation, de réaliser leurs rêves ; de nombreuses générations de visiteurs racontent en retour y avoir découvert l’art. Cet héritage, vivant et partagé, sera au cœur de l’exposition de cet été 2014.

« Face à l’œuvre ». L’exposition remettra en perspective la manière dont Aimé Maeght avec son épouse Marguerite, puis Adrien Maeght et les équipes à leurs côtés, ont choisi les œuvres : pour leurs univers, leur force d’expression, leur engagement comme leur poésie, et la cohérence de leur puissance d’émotion. Sans préjugés, qu’ils soient théoriques ou esthétiques, ni réduction à une « école », uniquement soucieux de la « présence de l’œuvre », Aimé Maeght a toujours conduit son exigence artistique et son goût pour la découverte dans une réelle volonté de partager l’art avec autrui. Avec ses contemporains et, comme il l’espérait, avec les générations futures. C’est à partir de cette volonté que l’exposition présentera au public à la fois des « chefs-d’œuvre » et des œuvres encore en proie à l’histoire et aux débats.

Hommage au courage et à l’esprit. Les amoureux de la Fondation Maeght auront ainsi le bonheur de retrouver les grandes œuvres qui ont marqué la création, les aventures de la Fondation comme les mémoires et la vie de ses visiteurs. Il s’agira également pour Adrien Maeght et Olivier Kaeppelin directeur de la Fondation Maeght de proposer des œuvres « surprenantes », qui rappellent l’importance de la force de conviction et de l’esprit de découverte, confiés en héritage à la Fondation Maeght. « Revivre avec passion la beauté des œuvres de Bonnard, de Braque, de Derain comme éprouver l’intensité toujours croissante d’un grand Gasiorowski en train de prendre sa place dans le siècle, c’est tout le plaisir que nous souhaitons offrir aux visiteurs de Face à l’œuvre » explique Adrien Maeght.

Avec des oeuvres de

Valerio Adami, Pierre Alechinsky, Karel Appel, Arman, Francis Bacon, Miquel Barceló, Jean Bazaine, Pierre Bonnard, Georges Braque, Pol Bury, Alexander Calder, Pier Paolo Calzolari, César, Christo et Jeanne Claude, Richard Deacon, André Derain, Otto Dix, Jean Dubuffet, Max Ernst, François Fiedler, Sam Francis, Lucian Freud, Gérard Garouste, Gérard Gasiorowski, Alberto Giacometti, Domenico Gnoli, Hans Hartung, Fabrice Hyber, Vassily Kandinsky, Ellsworth Kelly, Zoltan Kemeny, Wilfredo Lam, Henri Laurens, Fernand Léger, Richard Lindner, Luigi Mainolfi, Henri Matisse, Henri Michaux, Joan Miró, Joan Mitchell, Bernard Moninot, Jacques Monory, Robert Rauschenberg, Paul Rebeyrolle, Pierre Tal Coat, Antoni Tàpies, Djamel Tatah, Raoul Ubac, Bernar Venet, Claude Viallat, Yan Pei Ming… (sous réserve)


Programmation 2014. 05/04-09/06. L’art et l’architecture de Josep Lluís Sert –
« Grâce à Sert, l’art est déjà entré dans une phase réelle ». 28/06-11/11. Face à l’œuvre – « Oui mon cher Joan, nous réaliserons une œuvre unique au monde ». 29/11-mars 2015. Tableaux pour un art sous toutes ses formes : musique, danse, arts visuels et écriture à la Fondation Maeght – « Ceci n’est pas un musée ».


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus