The most expensive paintings ever sold


Est-ce-que ce titre est le plus opportun et le plus fin pour parler de l’art, pas sûr, mais enfin les règles du marketing nous apprennent les moyens de séduction pour enjôler, stimuler la curiosité et convaincre et celui ci au demeurant n’ a rien d’indécent. Nous le reprenons d’un article paru en ligne sur le site Daily Geek Show . L’aspect financier de l’art constituant au demeurant une donnée significative tant du point économique, sociologique que relevant aussi de l’histoire de l’art. Le sujet, il est évident, mérite cependant d’autres développements.

Pierre-Alain Lévy





















Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus