Un peu de poésie et puis des fleurs et puis des roses. Dans ces temps moisis de grisailles cela fait du bien, ne trouvez-vous point? Commençons par la poésie, elle est de Paul Géraldy quant aux roses elles sont si belles !

P-A L

Dualisme

Chérie, explique-moi pourquoi
tu dis: « MON piano, MES roses »,
et: « TES livres, TON chien » … pourquoi
je t’entends déclarer parfois:
« c’est avec MON argent à moi
que je veux acheter ces choses. »

Ce qui m’appartient t’appartient !
Pourquoi ces mots qui nous opposent:
le tien, le mien, le mien, le tien?
Si tu m’aimais tout à fait bien,
tu dirais: « LES livres, LE chien »
et: « NOS roses ».

(in Toi et moi)

Paul Géraldy (1885-1983)


Depuis plus de 180 ans, la Société Nationale d’Horticulture de France réunit des jardiniers amoureux de la nature et respectueux de l’environnement. Son objectif est de diffuser la culture et les savoir-faire en jardinage et en horticulture, valoriser l’art des jardins, œuvrer pour la protection du patrimoine végétal et favoriser le maintien de la biodiversité.

La SNHF regroupe des jardiniers en herbe, des amateurs éclairés et des professionnels qui aiment les plantes.

Le Grand Prix de la rose SNHF récompense les rosiers qui s’adaptent le mieux à l’ensemble de nos régions. Les variétés de rosiers distinguées permettent aux jardiniers amateurs de satisfaire leur passion avec les meilleures garanties de réussite, quel que soit le lieu de plantation du rosier et dans des conditions en cohérence avec le respect de l’environnement.

Prix de charme – catégorie rosier buisson à grandes fleurs Soeur Emmanuelle ® – obtention Delbard (‘Delamo’)

Quels que soient le climat et le sol, les rosiers doivent présenter une uniformité de réussite dans les coloris, la qualité de la fleur, la vigueur des plantes, la résistance face aux maladies, la durée de floraison. Les rosiers en compétition sont testés dans les différentes zones climatiques de France, sur sept sites : Annecy, Bordeaux, l’Haÿ-les-Roses, Marseille, Montpellier, Nancy et Rennes. Seules les variétés mises au commerce depuis moins de 5 ans peuvent participer. Les rosiers sont cultivés par des jardiniers attentifs, sans traitements phyto- sanitaires, et reçoivent quelques apports biodynamisants. Ils sont observés par 70 spécialistes et amateurs éclairés pendant 2 ans pour les rosiers buisson à grandes fleurs et fleurs groupées, et 3 ans pour les sarmenteux et les paysages

Premier prix – catégorie couvre-sol Stadt Rom ® – obtention Tantau
• en début de floraison,
• en pleine floraison,
• en remontée de floraison,
• en fin de saison.

Les appréciations portent sur plusieurs critères : la qualité de la fleur et du rosier, de la floraison et de la défloraison ; la floribondité ; la végétation ; l’état sanitaire ; le parfum et le charme. Les examinateurs s’appuient aussi sur les observations des jardiniers en ce qui concerne les caractéristiques végétatives des plantes.


Grand Prix – toutes catégories MEIRADENA
obtenteurs : Meilland / Radler

Une masse de fleurs blanches de bas en haut. Ce rosier vous étonnera par sa santé exceptionnelle et sa floribondité. Au début du printemps, il se couvre de
fleurs, et ce, sans discontinuer jusqu’aux gelées. L’alliage du blanc des fleurs sur le feuillage vert olive foncé mat est du plus bel effet. Il reste compact et indemne de maladies.


Premier Prix – catégorie buisson
à grandes fleurs
SUNNY SKY® – ‘koraruli’ obtenteur : Kordes

Lorsque la fleur éclos, elle est abricot, puis en s’ouvrant elle se pare de jaune paille, mèle le blanc et le jaune dans ses pétales tout en laissant apparaître une pointe orangée sur son cœur. Légèrement parfumée, elle dégage une note fruité. La végétation de ce rosier est abondante et la résistance naturelle aux maladies permet une floraison remontante importante.


Premier Prix – catégorie buisson
à fleurs groupées
NOVALIS® – ‘Korfriedhar’ obtenteur : Kordes

Ce rosier généreux et équilibré présente des fleurs doubles bien remplies. La couleur lavande aliée à la forme des fleurs lui donnent un coté nostalgique. Rosier remontant doté de l’ADR, il est naturellement résistant et teinté de notes parfumées.


Premier Prix – catégorie paysage KEW GARDENS
obtenteur : David Austin

Une variété aux fleurs maintenues dans de très grandes têtes et produites pratiquement continuellement du début de l’été à la fin de la saison. Les jeunes boutons ont de jolies teintes d’abricot doux pour s’ouvrir en fleurs à cinq pétales d’un blanc pur, qui présen- tent une légère nuance de jaune citron doux derrière les étamines. Ce rosier, au feuillage dense, est extrêmement sain et absolument sans épines.


Premier Prix – catégorie sarmenteux INVICTUS®
CAMELOT® – ‘Tan05372’
obtenteur : Tantau

Du latin « InVictus » : Invincible, victorieux, fort, qui résiste, infatigable… C’est la définition de ce nouveau grimpant qui semble inébranlable. Il est vigoureux, fleuri généreusement et résiste de manière incroyable aux maladies du rosier. Ses fleurs d’un rose vif moucheté de rose foncé exhalent un fort parfum citronné.


Illustration de l’entête: Grand Prix toutes catégories Line Renaud ® – obtention Meilland (‘Meiclusif’)


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus