C’est une statue exceptionnelle en bronze du sculpteur hollandais Adriaen de Vries (1556-1626) que le Rijksmuseum d’Amsterdam vient d’acquérir lors d’une vente aux enchères chez Christie’s à New-York pour $27,885,000 ( €22,503,724).

Adriaen de Vries est considéré comme le Michelange hollandais et ses oeuvres sont très rares. La sculpture date de 1626 et est probablement la dernière exécutée par le maître. Elle représente la figure mythologique d’Atlas portant la sphère terrestre et recèle toutes les caractéristiques stylistiques de modelé qui ont valu à de Vries de son vivant sa réputation.

Adriaen de Vries est né à La Haye en 1556 et a passé la plus grande partie de sa vie hors des Pays-Bas. Après une carrière en Italie puis en Allemagne, il a été appointé sculpteur à la Cour de l’Empereur Rodolphe II à Prague en 1601 qui fut le plus grand collectionneur d’oeuvres d’art de son temps. C’est là qu’il se fit principalement connaître et reçut de nombreuses commandes de Princes et de cours européennes.

Sa réputation confinée un temps dans le pré carré de quelques experts et spécialistes tarda dans le champ contemporain des amateurs d’art à se diffuser. Il faudra attendre les grandes expositions de 1998-2000 organisées par le Rijkmuseum d’Amsterdam, le musée national de Stockholm et le Musée J. Paul Getty de Los Angeles pour que son nom sorte de la confidentialité où il était tombé. Il est dorénavant considéré comme un des plus importants sculpteurs du Baroque primitif.

La statue de bronze d’Atlas a été redécouverte par hasard en 2010 dans le palais de Schloss Sankt Martin en Autriche elle se trouvait manifestement depuis le tout début du dix-huitième siècle et avait été très probablement vendue par les héritiers du sculpteur après sa mort en 1626. Elle mesure 109cm, est signée: Andrianvs Fries 1626, elle a été fondue à Prague.

Pour le [ Rijksmuseum d’Amsterdam->] cette statue vient s’ajouter à la seule qu’il possède du maître à savoir un autre bronze représentant Bacchus et Ariane outre la statue de Triton prêtée dans un prêt de long terme par le musée national de Stockholm. L’acquisition de l’oeuvre a été rendue possible grâce aux soutiens de nombreux donneurs privés et mécènes et des autorités institutionnelles hollandaises. Le public devra attendre le printemps 2015 pour enfin pouvoir admirer la nouvelle acquisition du musée.

Hannah Rosenberg correspondante de WUKALI aux Pays-Bas et Pierre-Alain Lévy


WUKALI 13/12/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus