Après 18 mois de travaux et anticipant sur la réouverture au public en juillet de son musée dédié à Arthur Rimbaud, la ville de Charleville-Mézières s’apprête à inaugurer samedi 27 juin son ancien moulin rénové devenu le conservatoire de la mémoire de son enfant de génie.

Nul ne dit si la Meuse nonchalante près de laquelle est ancrée ce moulin est cette flache Noire et froide où vers le crépuscule embaumé/ Un enfant accroupi plein de tristesse, lâche// Un bateau frêle comme un papillon de mai.

Ce sera prétexte pour une belle fête avec une exposition consacrée à Ernest Pignon-Ernest et la participation du chanteur compositeur Hubert-Félix Thiéfaine et du comédien Jacques Bonnaffé.

P-A L


WUKALI 26/05/2015
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus