Pyotr Pavlensky, un artiste protestataire russe, s’était fait prendre en photographie après avoir aspergé d’essence et mis le feu à des portes d’entrée du FSB ( Service de Sécurité Russe installé dans l’ex Lioubanka, sinistre centre d’interrogatoires et prison du KGB de l’époque soviétique, qui le remplace en terminologie et fonction… Acte symbolique s’il en est en résonance avec la prise en main par le pouvoir de Vladimir Poutine des espaces de liberté ( Lire notre article sur ce sujet

)


Les autorités judiciaires russes après en voir délibéré viennent de condamner mercredi 8 juin Pyotr Pavlensky à une amende d’un million de roubles ‎ soit environ14.000€, il a déclaré à l’agence Novosti qu’il ne paierait pas. A l’issu de l’audience il a tourné en ridicule les attendus du jugement qui mettaient à pied d’égalité ces portes auxquelles il a mis le feu avec un trésor patrimonial.

Ivan Ivanof


WUKALI 09/06/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus