Excellent style, exciting story, hard and moving situations ! Linda Huber a very good writer


Le 15 août, sur une plage dans les Cornouailles. Après avoir fait un beau château de sable avec Maggie sa mère, Olivia dite Livvy, 3 ans, va rejoindre son père et son grand frère. Et elle disparaît. Des recherches méticuleuses sont entreprises mais en vain. La petite fille est introuvable, son corps n’est pas retrouvé. Maggie plonge dans une forte dépression, ses relations avec son mari après avoir frôlées la rupture sont devenues tendues, compliquées.

C’est la rentrée à Polpayne dans une école privée très chic. Pour Katie, l’institutrice, c’est un nouveau défi qu’elle se lance car c’est la première fois qu’elle va devoir enseigner à des enfants de 5 ans. Ils sont 15 et tout de suite elle comprend que cela ne va pas être facile avec la petite Hailey Marshall qui est complètement renfermée sur elle même. Katie s’aperçoit très vite que le moins que l’on puisse dire c’est que les relations qu’elle a avec sa mère Jennifer sont peu amènes. Mais ils viennent de déménager, ce ne sont pas des locaux, Jennifer est enceinte de jumeaux et surtout Phillip son mari est retenu à Los Angeles pour assister à la lente agonie de sa chère grand-mère.

Jennifer est parfois nerveuse violente vis-à-vis de Hailey qui est distante et très craintive. Et puis Jennifer sort de ce qu’elle appelle sa « période noire », une grave dépression suite à la mort par noyade de sa fille. Car Hailey est morte et elle a reconnu dans son délire sa fille à travers Olivia. Elle a kidnappé la petite fille, l’a droguée, menacée mais elle est persuadée que c’est bien sa fille et exige d’elle qu’elle soit comme elle le souhaite.

Quand Phillip revient, c’est pour apprendre que non seulement sa femme est enceinte et qu’en plus elle est en train d’accoucher. Que faire en plus de cette petite fille qui semble se dérider avec lui et qui est heureuse avec les deux bébés ? Il sait qu’il doit faire cesser cette situation, mais il sait que Jennifer sera internée, et puis cette petite lui fait aussi penser à sa fille partie. Alors il s’attache à elle et ne peut se résigner à se séparer d’elle. Mais Jennifer ne s’occupe que de son bébé fille délaisse aussi bien son jumeau qu’Hailey et son mari. Elle vit dans son monde qui n’a aucun rapport avec la réalité. Et ce jusqu’au dénouement final.

[**Linda Huber*] sait tenir l’attention de son lecteur de la première à la dernière page, encore mieux que si elle avait écrit un thriller. Avec son écriture simple, percutante, elle sait tenir un vrai suspense et développe un magnifique roman autour de la maternité, du deuil et de la résilience. Tous ses personnages sont « vrais », réels, pas un ne semble artificiel, créé pour les besoins de l’histoire. C’est un roman « dur », sans aucune concession, violent comme l’histoire, comme parfois sait l’être la vie.

Une mer si froide fait partie des romans que les amateurs de lecture se doivent de lire.

[** Émile Cougut*]


[**Une mer si froide
Linda Huber*]
Éditions Presse de la Cité. 20€50


Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 19/05/2017

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus