That’s a book ! An excellent novel, an intricated and obscene story

Connaissez-vous [**Mother Feeling*] ? C’est un site de rencontre extraordinaire, non seulement il est gratuit, mais en plus après une analyse génétique, il vous permet de vous mettre en contact avec des personnes du sexe opposé pour faire des enfants. Enfin, c’est la théorie, car de fait, il ne faut pas se faire d’illusion, le but c’est de faire des galipettes sans penser obligatoirement à la reproduction.

Rodolphe Dendron, photographe amateur, passe son temps à « surfer » sur Mother Feeling. Depuis 5 ans il est devenu une vraie épave. Marie, sa fiancée qu’il a rencontrée grâce à ce site, enceinte d’un tiers a mystérieusement disparu. Il est persuadé qu’elle a été enlevée par un « nain jaune » à cause de ce sept de carreaux (symbole du nain jaune dans le jeu de société éponyme) qu’il retrouve à son domicile chaque jour anniversaire de la disparition de Marie. Il lui reste sa mère (son père étant partie en Algérie à sa naissance) qui devient de plus en plus sénile. Il fait encore quelques rencontres mais jamais rien ne se produit, si ce n’est avec la mystérieuse Salina, pseudonyme d’Alice, jeune femme désabusée, revenue aussi bien des amours saphiques qu’hétérosexuelles, elle aussi enceinte, et prête, peut-être pas à tout mais sûrement à beaucoup, pour faire évoluer sa vie et sortir de la grisaille dans laquelle elle évolue.

Rodolphe trouve un emploi à la CRS (Cellule Rainer Strauss), une société de recouvrement de créances aux méthodes (non violentes mais parfois assez « physiques) assez originales. Il travaille en binôme avec Bekir, un ancien inspecteur de police qui a démissionné tant il fut traumatisé par ce qu’il vécu lors de ses enquêtes : des bébés, des jeune enfants tués, massacrés, estropiés. Il vit avec Olga entouré de leurs filles, toutes adoptées. Il prend Rodolphe sous sa coupe, le défend quand il le faut auprès de leur patron, le suit lors de l’enquête de ce dernier car il a franchi la la barrière devant laquelle il s’est arrêté.

Lors d’une intervention chez une ancienne actrice, Rodolphe comprend que cette dernière a un fils qui semble avoir été victime de ce même nain jaune. Il se lance alors dans une enquête personnelle pour remonter jusqu’à ce dernier. Enquête aux multiples rebondissements, parfois avec des moments d’une très grande violence, mais il progresse, surmontant tous les obstacles qui surgissent devant lui. Jusqu’au moment où il comprend : le nain jaune est à la tête d’une vraie entreprise de trafic d’organes humains, spécialisée dans les organes « jeunes », des enfants, qui a connu un tel développement vu la demande qu’il a créée dans sa propriété un vrai « libre service » pour ses riches clients venant du monde entier.

C’est à ce moment que Rodolphe est arrêté par les sbires du nain jaune. Il va apprendre la vraie vie de Marie mais aussi une partie de celle de Salina.

Je ne peux vous en dire plus car les trente dernières pages de Mother Feeling ne peuvent être racontées, elles doivent être lues, tant elles sont riches, tant on est porté par l’envie de continuer encore et encore et d’arrêter immédiatement tant on est dégoûté, écœuré par notre lecture.

Avec[** Mother Feeling*] sans le moindre doute, [**Michel Chevron*] signe là un très bon roman, plein de rebondissements, nous fait voyager dans un univers obscène, cruel mais qui est criant de vérité. Il aborde bien des sujets d’actualité autour des sites de rencontre sur la toile et les manipulations qu’ils peuvent dissimuler et aussi sur les trafics d’organes, voire même la pédophilie et les pouvoirs que s’arrogent les plus riches sur le reste de l’humanité. Et ce, servi par un style vif, percutant, plein d’humour, qui rend impossible de faire le moindre arrêt avant d’avoir achever sa lecture.

[** Émile Cougut*]


[**Mother Feeling
Michel Chevron*]
Serge Safran éditeur. 21€


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Retrouvez toutes les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 29/03/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus