représentation de la femme dans l art
Accueil Livres, Arts, ScènesExpositions & Histoire de l'art Belles héroïnes, de Cléopâtre à Wonder woman

Belles héroïnes, de Cléopâtre à Wonder woman

par Pierre de Restigné

Les éditions du Chêne ont lancé une collection mêlant un thème avec sa représentation iconographique. Il y a déjà eu Le diable, Le rouge,Le MUCEM ou encore Francis Bacon. La dernière publication s’intéresse aux héroïnes, au féminin, surtout pas au masculin.

Il faut absolument lire la préface d’Alix Paré qui montre combien la représentation de la femme à travers les plus « célèbres » d’entre elles, au-delà du génie de l’artiste, est surtout significative de la place de la femme dans la société dans laquelle l’œuvre a été pensée et réalisée. Suivant les époques, le même personnage ne sera pas représenté dans le même cadre, dans le même contexte. Il est certain, en occident, qu’à la Renaissance, elles sont toutes placées dans une situation de dominée (par les hommes), elles ne sont plus représentées par rapport à leurs exploits, mais plutôt dans leur défaite. Ainsi Atalante n’est plus montrée gagnant une course à pied, ce qui fit sa gloire, mais plutôt derrière Hippomède, avec les trois pommes d’or qu’elle a ramassées, montrant par là que les femmes s’arrêtent aux apparences, au matériel, où encore comme Rubens, recevant la hure d’un sanglier, mais pas quand elle a tué ce dernier avec sa flèche !

Voici 40 portraits de femmes issues aussi bien de la mythologie (Ariane), de l’histoire (France Balfour), des contes (Vassilissa), de la littérature (Salammbô), voire même de la bande dessinée (Wonder Woman). Elles sont rangées en deux grands groupes : les incontournables qui vont de Salomé à Simone Veil en passant par Iseut ou Hua Muan et les inattendues de Pénélope aux militantes nord américaines en passant par Titania ou Mata Hari

représentation de la femme dans l'art, la peinture
Couverture pour un album de Wonder Woman. Urban Comics

 Portraits de femmes, soit mais surtout 40 œuvres d’artistes divers et variés qui les ont représentées magnifiquement. Il s’ensuit pour chacune une œuvre, une chronologie, des cartes, des graphiques mais aussi des anecdotes, des mises en contexte ou les influences qui ont inspiré l’artiste.

Olécio partenaire de Wukali

Les œuvres vont de la représentation en fil de fer de Calder, d’une photographie de Nadar de Sarah Bernhard dans le rôle de Médée, d’une représentation en technique mixte avec beaucoup d ‘écrans de télévision de Nam June Paik représentant Olympes de Gouges. Mais surtout des tableaux. Et pas les plus attendus, loin de là. Soit certains sont connus et reconnus, mais pas la majorité. Ainsi pour Judith, on pense au Caravage. Mais c’est oublié l’extraordinaire tableau d’Artémisa Gentileschi, (voir l’article qui lui est consacré dans WUKALI) peint vers 1613 qui casse bien des codes et est d’une beauté rare . En plus c’est aussi un moyen pour rendre hommage à cette peintre qui a laissé une œuvre d’une grande richesse pleine de beauté et même de douceur (pas dans celui-là bien sûr). Pour Salombo, on attend Mucha, mais le portrait de Gaston Bussière est magnifique(voir l’illustration de l’article). Et que dire de la Salomé de Cranach l’Ancien, une merveille, bien loin de la danse des sept voiles tant de fois peinte depuis Filippo Lippi. Et j’en passe…

Héroïne, de Cléopatre à Wonder Woman, un livre qui relie mythologie, histoire et art, aussi ne faut-il surtout pas se priver de se l’offrir tant c’est intelligent et qui plus est un véritable plaisir pour l’esprit. C’est un petit livre à mettre dans toutes les mains en général et chez les adolescents en particulier pour les aider à parfaire leur culture.

Héroïne, de Cléopatre à Wonder Woman
Alix Paré
éditions du Chêne. 15€90

Illustration de l’entête: Salammbô (1907) Gaston Bussière (1862-1928). Huile sur toile, détail.

                                                             

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus