Notre-Dame de Paris avancement des travaux
Accueil Actualités Notre-Dame de Paris dans l’effervescence dynamique des travaux de reconstruction

Notre-Dame de Paris dans l’effervescence dynamique des travaux de reconstruction

par Communiqué

Notre-Dame de Paris : au moment où le Village du chantier de la cathédrale ouvrait pour les Journées européennes du patrimoine et permettait au public de rencontrer les compagnons et tous les acteurs à l’œuvre dans cette restauration exceptionnelle, l’établissement public annonçait le démarrage effectif des travaux de reconstruction de la flèche, des voûtes et des charpentes.

Démarrage effectif des travaux de reconstruction de la flèche, des voûtes et des charpentes

Les travaux de reconstruction des voûtes et des pignons ont commencé en atelier et sur place.

Les études d’exécution des charpentes sont en cours.

Le montage de l’échafaudage, nécessaire à la reconstruction de la flèche, a débuté à la croisée du transept.

En même temps, les travaux de restauration intérieure, engagés au printemps, se poursuivent à un rythme soutenu, comme, en atelier, le nettoyage et la restauration du grand orgue et des vitraux des baies hautes.

Tous les acteurs du chantier de restauration sont pleinement mobilisés afin de rendre la cathédrale au culte et à la visite en 2024.

Notre Dame de Paris chantier de restauration
Des restaurateurs de sculpture en pierre dépoussiérant tous les parements de pierre de la cathédrale. Ils aspirent les voûtes, l’opération se déroulant de haut en bas et sur cette photo effectuant un travail de grande précision, ici sur les parements de pierre autour des vitraux. © Patrick Zachmann / Magnum Photos

L’établissement public, maître d’ouvrage du chantier, a attribué ces derniers mois une centaine de marchés – soit plus des trois quarts de ceux prévus dans la phase de restauration de la cathédrale – dont les plus emblématiques portant sur la restauration des voûtes et la restitution de la flèche, des charpentes et des couvertures. 

Conformément aux règles de la commande publique et du code du patrimoine, la mise en concurrence a été systématique, permettant de choisir les entreprises et artisans ayant proposé les meilleures offres et détenant d’excellentes compétences. C’est le fruit d’un très important travail technique et juridique, conduit en coopération étroite avec les architectes en chef des monuments historiques, maîtres d’œuvre, comprenant la rédaction des cahiers des charges, l’analyse des offres et la mise en œuvre des décisions d’attribution, en pleine sécurité juridique.

● La phase de restauration a été engagée dès septembre 2021 conformément au calendrier fixé, commençant par l’engagement de travaux concernant principalement les intérieurs de la cathédrale, effectués sur place ou en atelier.

Les opérations préparatoires ont ainsi permis d’assainir les murs et voûtes intérieurs, grâce à une campagne d’aspiration approfondie, au curage des anciens réseaux techniques et au dessalement d’une partie des voûtes, qui avaient reçu beaucoup d’eau et qu’il fallait traiter sans attendre pour préserver les pierres.

Olécio partenaire de Wukali
Notre Dame de Paris chantier de restauration
Les maçons-tailleurs de pierre assainissent les pierres sur lesquelles du sel s’est formé notamment à cause de l’évaporation des eaux utilisées pour éteindre l’incendie. Après avoir brossé l’intrados des voûtes et retirer les joints entre les pierres, ils appliquent des
compresses à base de kaolin et de sable. Ces compresses absorbent les sels en séchant et se décollent une fois sèches.
© Alexis Komenda / C2RMF

Ces travaux ont pris fin au printemps 2022, permettant d’engager la restauration intérieure de la cathédrale, inédite par son ampleur. Pour la première fois, l’ensemble des intérieurs de l’édifice est nettoyé et restauré simultanément pour redonner à la cathédrale tout son éclat d’origine. Il s’agit d’une vaste intervention de nettoyage et de consolidation des maçonneries (pierres) et décors (peintures murales, ferronneries, menuiseries, vitraux des chapelles et des tribunes, sculptures). Elle concerne toutes les élévations intérieures, grand vaisseau, collatéraux, déambulatoire, ainsi que l’ensemble des 24 chapelles que compte l’édifice et comprend le nettoyage et la restauration de tous les chefs d’œuvre abrités par la cathédrale et épargnés par l’incendie, tels que la clôture du chœur, chef d’œuvre de sculpture gothique datant du 14e siècle, le Vœu de Louis XIII, les stalles du 18e siècle ou bien encore le sol marqueté en marbre.

En parallèle, la restauration du grand orgue, engagée dès l’automne 2021, ainsi que celle des vitraux des baies-hautes et des vitraux de la sacristie se poursuit, en atelier et sur site, comme celle des tableaux et des éléments de mobilier évacués de la cathédrale dans les heures qui ont suivi l’incendie.

Pour ces travaux de restauration intérieure, une cinquantaine d’entreprises retenues par appels d’offres sont mobilisées :

Depuis le printemps 2022, les entreprises désignées pour réaliser les travaux de reconstruction des parties détruites ou abîmées lors de l’incendie (charpentes et couvertures de la nef, du chœur, du transept et de la flèche, maçonneries des voûtes, des pignons, des murs-bahuts et des garde-corps) prennent place sur le chantier.   

Nettoyage, aspiration : Socra (Dordogne), Vacuum cleaner (Hauts-de-Seine), Vitrail France (Sarthe)
Echafaudages : Cireme Echafaudages (Rhône), Entrepose Echafaudages (Hauts-de-Seine)
Maçonnerie et taille de pierre : H. Chevalier, mandataire (Hauts-de-Seine), Dagand Atlantique (Tarn-et-Garonne), Vivian & Cie (Bouches-du-Rhône), Compagnons de Castellane (Bouches-du-Rhône)

Restauration d’objets menuisiers et parquets : Atelier de la Boiserie (Vaucluse)

Notre Dame de Paris chantier de restauration
Des échafaudages ont été montés tout autour de la clôture de choeur, prête à être restaurée. © Albane Gauvain / Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Restauration d’objets mobiliers, sculptures et statues : Atelier Morisse Marini (Alpes-Maritimes), Socra (Dordogne), Nathalie Pruha, mandataire (Val-de-Marne), Ateliers Llerena (Val-de-Marne), Ateliers Enache (Paris)

Restauration de couvertures : Le Bras Frères (Meurthe-et-Moselle)

Restauration de ferronneries : Atelier d’Œuvres de Forge, mandataire (Dordogne), Atelier de Ricou (Hauts-de-Seine), Etablissement de Chant-Viron (Hauts-de-Seine)

Restauration de menuiseries à vitraux :  Art & Technique du bois (Marne)

Restauration de peintures murales et dorures : Atelier Marie Parant, mandataire (Paris), Atelier MCK (Hauts-de-Seine), Jessica Barré (Val-de-Marne), Costanza Ceradini (Paris), Laura Serafini (Paris), Atelier Mariotti (Essonne), Alice Aurand (Paris), Agnès Roze (Loire-Atlantique), Anaïs Grousseaud (Paris), Antonella Trovisi (Val d’Oise), Felicja Lamprecht (Seine-et-Marne), Diana Studio (Hauts-de-Seine), Mathilde Papillon (Puy-de-Dôme), Charlotte Phelouzat (Paris), Atelier Arcoa, mandataire (Hauts-de-Seine), Atelier Marc Philippe (Indre-et-Loire), Atelier Mériguet-Carrère (Paris)

Restauration de sculptures : Atelier Tollis (Val-de-Marne), Atelier Jean-Loup Bouvier (Gard), Socra, mandataire(Dordogne), Mescla Patrimoine (Bas-Rhin)  

Restauration de vitraux : Atelier Vitrail France (Sarthe), Atelier Vitrail Saint-Georges (Rhône), Atelier Parot Vitraux(Côte d’Or), Atelier Baudoin (Val-de-Marne), Atelier MurAnése, mandataire (Yvelines), Claire Babet Vitraux (Eure-et-Loir), Manufacture Vincent-Petit, mandataire (Aube), Arts & Forges (Aube), Atelier Vitraux Imbert (Bouches-du-Rhône)

Notre Dame de Paris chantier de restauration
Un facteur d’orgues débarasse la poussière plomb qui recouvre les tuyaux restés dans la cathédrale au moyen de lingettes. © Patrick Zachmann – Magnum Photos

Restauration du grand orgue : Atelier Quoirin, mandataire (Vaucluse), Atelier Cattiaux-Chevron (Corrèze), Manufacture Languedocienne de Grandes Orgues (Hérault)

Ces travaux comprennent le montage d’un échafaudage de 600 tonnes au sol de la croisée du transept, qui culminera à 100 mètres de hauteur. Il permettra de reconstruire à l’identique la flèche de Viollet-le-Duc, qui commencera à poindre dans le ciel de Paris en 2023. Une fois la charpente de la flèche achevée, la reconstruction de la voûte de la croisée, entièrement détruite pendant l’incendie, pourra être achevée. Les autres voûtes seront consolidées et, pour celles abîmées durant l’incendie, reconstruites par endroit, à partir du dernier trimestre 2022.

Notre Dame de Paris chantier de restauration
Intérieur de la structure formant la raquette en bois, plancher de répartition des charges sur lequel prendra appui l’échafaudage nécessaire à la
reconstruction de la flèche. Le sol ayant préalablement été comblé par de la grave compactée.© Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris
Notre Dame de Paris chantier de restauration
Arrivée sur le chantier des pierres taillées en
atelier pour la restauration des baies hautes. © David
Bordes / Etablissement public chargé de la conservation
et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de
Paris

Concomitamment, les fermes des charpentes de la nef, du chœur et du transept seront assemblées en atelier et acheminées sur le chantier, où elles commenceront à être installées. Les couvreurs pourront ensuite y poser la couverture et les nombreux décors qui orneront la toiture de la flèche et du grand comble.

Pour ces travaux de reconstruction, plus d’une vingtaine d’entreprises retenues par appels d’offres sont mobilisées :

« L’avancement des travaux a franchi une étape importante. Désormais, la plupart des lots a été attribuée. Ceci permet l’engagement effectif des opérations de restauration et de reconstruction, dans tous les domaines, ce qui est pour nous une grande satisfaction. Nous sommes pleinement en route vers la réouverture de la cathédrale, en 2024. Je remercie et rends hommage à la mobilisation de toutes les entreprises lauréates, venues de la France entière, et à tous les compagnons présents sur le chantier ou en atelier. » précise le général d’armée Jean-Louis Georgelin, représentant spécial du président de la République, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Notre Dame de Paris chantier de restauration
Après le dépoussiérage, les maçonneries et pierres de taille sont entrées dans la phase de nettoyage. Parmi les différents modes mis en oeuvre : le latex. Posé au spray ou au pinceau, le latex est appliqué directement sur la pierre et les joints, les recouvrant d’une fine pellicule. Pendant ses jours de pose, cette pellicule vient capterles impuretés et résidus accumulés depuis des décennies sur la pierre, y compris la poussière de plomb. Retiré minutieusement, le latex laisse alors apparaître une pierre éclatante. © David Bordes / Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de
Paris

Maçonneries/pierres de taille : Lefèvre mandataire pour la croisée, les transepts et la nef (Hauts-de-Seine), Pradeau Morin (Hauts-de-Seine), Dubocq SAS mandataire pour les pignons des transepts (Essonne), Monument Lanfry (Seine-Maritime), Champagne Construction Rénovation (CCR) mandataire pour le chœur (Val d’Oise), Guy Broussail & Cie (Val-de-Marne)

Restauration de la charpente : Asselin SAS (Deux-Sèvres), Cruard Charpente (Mayenne), Le Bras Frères mandatairepour la flèche et les bras du transept (Meurthe-et-Moselle), Métiers du Bois (MDB) (Val-de-Marne), Ateliers Perraultmandataire pour la nef et le chœur (Maine-et-Loire), Rémy Desmonts (Maine-et-Loire)

Restauration de la couverture : Le Bras Frères mandataire pour la flèche et les bras du transept (Meurthe-et-Moselle), SAS Alain Le Ny (Rhône), UTB (Union Technique du Bâtiment) mandataire pour le chœur (Seine-Saint-Denis), Balas mandataire pour la nef (Hauts-de-Seine), Bourgeois (Ain), Coanus (Marne)

Echafaudages : Europe Echafaudage (Meurthe-et-Moselle)

Notre Dame de Paris chantier de restauration
Restauration des peintures murales des chapelles. © David Bordes / Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale
Notre-Dame de Paris

Restauration de peintures murales/dorures : Atelier Arcoa (Hauts-de-Seine)

Notre Dame de Paris chantier de restauration
Arrivée sur le chantier des pierres taillées en atelier pour la restauration des baies hautes. © David Bordes / Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Restauration de sculptures : Atelier Tollis (Val-de-Marne), Atelier Jean-Loup Bouvier (Gard), H. Chevalier (Hauts-de-Seine)

Restauration de vitraux : Ateliers Barthe-Bordereau (Maine-et-Loire), Atelier Baudoin (Val-de-Marne)

L’établissement public procédera aux derniers appels d’offres nécessaires à la réouverture de la cathédrale en 2024, dans les tout prochains mois. Ils porteront d’une part sur la rénovation complète des installations techniques et électriques de la cathédrale, incluant la refonte totale de la sécurité incendie et l’installation d’un système de brumisation dans les combles, d’autre part sur les restaurations concernant le massif occidental, dont le beffroi Nord touché par l’incendie du 15 avril 2019.

Communiqué: Établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

N’hésitez pas à nous écrire, à nous faire part de vos réactions, à partager via les réseaux sociaux nos articles, une précieuse aide pour nous (cliquer sur les icônes en haut et en bas des pages)

Souhaiteriez-vous par ailleurs nous proposer des sujets, des textes pour WUKALI, nous les recevrons et les étudierons bien volontiers, nos coordonnées : redaction@wukali.com

Illustration de l’entête: vitrail après intervention, amincissement des plombs de casse, lorsquennécessaire, pour retrouver les contours des pièces d’origine. © Christophe Deschanel / ManufacturenVincent-Petit

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus