Brahms Arsenal Metz
Accueil ActualitésMetz et sa région Aimez-vous Brahms ?Double concerto pour violon et violoncelle à L’Arsenal

Aimez-vous Brahms ?Double concerto pour violon et violoncelle à L’Arsenal

par Pierre-Alain Lévy

Aimez-vous Brahms, et Schubert aussi ?

Trois artistes, trois personnalités de la musique, le chef Adrian Parabava, la violoniste Diana Tishchenko, le violoncelliste, Edgar Moreau, un orchestre, l’Orchestre national de Metz Grand-Est, une salle, celle de L’Arsenal de Metz, une date à retenir Vendredi 23 janvier à 20h. Un avant-goût d’un grand moment de beauté et d’émotion !

Au programme de cette soirée donc le Double concerto pour violon et violoncelle de Brahms et la Symphonie n°9 de Schubert.

Arsenal de Metz
Adrian Prabava

Ce concert est placé sous le signe des affinités électives. Celles qui lient l’orchestre à Brahms, concrétisé notamment dans l’enregistrement du Premier Concerto pour piano avec Geoffroy Couteau. Celles avec Adrian Prabava, dont chaque venue est acclamée par les musiciens comme par le public. Adrian Prabava  a été chef assistant de Kurt Masur à l’Orchestre National de France de 2006 à 2009. Il a dirigé de nombreux grands orchestres tels le London Philharmonic, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France ou  l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam.


Affinités électives aussi entre Brahms et son violoniste fétiche Joseph Joachim, auquel il offrit le Double Concerto en cadeau de réconciliation, après une brouille stupide. Avec deux jeunes solistes dont la carrière est en pleine explosion et cette « Grande » Symphonie en do de Schubert dont les « divines longueurs » enchantaient Robert Schumann, notre bonheur est complet.

Diana Tishchenko

Considérée comme l’une des jeunes artistes les plus passionnantes de ces dernières années et lauréate de nombreux concours internationaux, Diana Tishchenko avait déjà su conquérir et faire vibrer le public messin en 2021 lors d’un premier concert avec l’Orchestre national de Metz Grand Est où elle avait interprété avec brio le fameux Concerto pour violon de Tchaïkovski.

Olécio partenaire de Wukali

Diana Tishchenko est considérée comme l’une des jeunes artistes les plus passionnantes de ces dernières années. En 2018, elle a remporté le Grand Prix Jacques Thibaud lors du célèbre concours international Long-Thibaud-Crespin présidé par Renaud Capuçon et a obtenu un contrat chez Warner Classics & Erato.

Edgar Moreau fait ses débuts dès l’âge de 11 ans avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin. Pas moins ! C’est un lutin de la musique qui connait bien la salle de L’Arsenal où il est venu jouer à de nombreuses reprises.

Arsenal de Metz
Edgar Moreau

Né en 1994 à Paris, Edgar Moreau commence le violoncelle à quatre ans ainsi que le piano, instrument pour lequel il obtient son prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 2010. Après avoir suivi l’enseignement de Xavier Gagnepain, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Philippe Muller en 2009. Il intègre ensuite la Kronberg Academy où il étudie avec Frans Helmerson. Se produisant déjà en soliste à l’âge de onze ans avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin en 2006.

Une carrière musicale déjà très riche de fusions artistiques et de collaborations avec les plus prestigieuses phalanges et sous la direction de très grands chefs… l’Orchestre Philharmonique de Moscou, le Polska Sinfonia Iuventus Orchestra (sous la direction de Krzysztof Penderecki), l’Orchestre du Théâtre Mariinsky (sous la baguette de Valery Gergiev), l’Orchestre Simón Bolívar à Caracas, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg (avec Jean-Claude Casadesus), l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre du Capitole de Toulouse (avec Tugan Sokhiev), le Malaysian Philharmonic Orchestra à Kuala Lumpur, le Hong Kong Sinfonietta, l’Orchestre de chambre Franz Liszt, l’Orchestre de Paris avec Alain Altinoglu

Edgar Moreau a été lauréat des concours Rostropovitch 2009, Tchaïkovski 2011 ou encore des Young Concert Artist 2014, il a triomphé auxVictoires de la Musique classique en 2019.

Il joue un violoncelle de David Teccher de 1711. Tecchler 1668-1747) était un luthier autrichien qui s’était installé à Rome en 1690 et dont la facture s’inspirait beaucoup des écoles de Crémone ou de Venise.

Johannes Brahms
Double Concerto pour violon, violoncelle et orchestre
Franz Schubert
Symphonie n°9 « La Grande »

Arsenal. Metz. Grande Salle, 2h10 entracte compris

Vous souhaiteriez réagir à cet article
voire nous proposer sujets et articles ?

N’hésitez pas!


Contact: redaction@wukali.com

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus