Nostalgie, poésie, charme et petits bonheurs, peu importe, devant le succès de cette exposition intimiste et charmante débutée en octobre dernier, ses organisateurs on décidé de la prolonger jusqu’au 2 juin 2013.


Montmartre ce quartier parisien où sont nés les Poulbeau, ses “images d’Epinal” ou plutôt de la Place du tertre, son aura irréelle, son aspect hors du temps… et son musée ! Quel lieu fabuleux ! Perché à flanc de colline, surplombant les vignes parisiennes et le panorama citadin, il est composé de plusieurs bâtisses, réminiscence d’un vie à la campagne aux portes de Paris au XIX° siècle.

Un petit jardin relie les bâtiments de pierre, et d’un seul coup nous voilà absorbés dans un lieu hors du temps et de l’espace, nous ne sommes nulle part ailleurs que dans un musée. Un lieu enchanteur où le monde extérieur n’entre pas. Un lieu où les tracas et la grisaille du quotidien n’existent même pas, bref la quintessence de ce qu’est et doit être un lieu pour musarder dans sa tête et rêver.

«Le Chat Noir», ce fameux cabaret tenu par Rodolphe Salis dans les années 1880, possède en soi la quintessence d’imaginaire attachée au terme de « cabaret ». L’exposition est charmante et bien conçue, chaque salle a un thème spécifique. On y trouve essentiellement des lithographies et des journaux d’époque ce qui est assez sympathique.

On imagine ces soirées qui ont enchanté ce lieu, avec ses séances de théâtre d’ombres et de café-concert. Ainsi revivent à travers dessins, et gravures, affiches et peintures, illustrations de livres et gouaches tout un monde bohème d’artistes qui ont pour nom Steilen, Bruant, Yvette Guilbert, H. de Toulouse Lautrec, Alfred Jary ou Pierre Bonnard, et une clientèle bourgeoise venue des quartiers huppés parisiens qui venait se distraire voire s’encanailler là en buvant ce petit vin aigrelet produit d’une vigne dont les raisins poussaient sur les flancs de coteau avoisinant, et chanter et faire la fête et danser dans cette campagne montmartroise où les filles sont belles et où il faisait bon vivre !

: «Je cherche fortune/
Autour du Chat Noir/
Au clair de la lune/
A Montmartre !/
Je cherche fortune,/
Autour du Chat Noir/
Au clair de la lune/
A Montmartre le soir… /»

Chantons !

Elsa Weiller


ÉCOUTER VOIR


Autour du Chat noir. Arts et plaisirs à Montmartre. 1880-1910

Musée de Montmartre

Jusqu’au 13 janvier 2013

12 rue Cortot. 75018 Paris

Ouvert tous les jours de 10h à 18h

Catalogue 25,50€


Accès

Métro Lamarck – Caulaincourt, ligne 12

Abbesses, ligne 12

Anvers, ligne 2, puis prendre le funiculaire de Montmartre

Autobus 80 et Montmartrobus

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus