C’est la plus vieille banque au monde, elle a été créé en 1472, et est devenue un des plus grands mécènes dans le domaine de l’art. Sa fondation créée en 1995 et qui est avec 35% le plus grand actionnaire de la banque doit faire face à des pertes de 350 millions €.

Dans la région de Sienne comme dans toute la Toscane, Monte dei Paschi a investi jusqu’à 400 millions €.

Les programmes d’investissement viennent d’être plus que sérieusement rognés afin de se concentrer exclusivement sur la dette comme vient de le faire savoir le diresteur de la communication de la Banque Gianni Tiberi. Seuls les programmes fondamentaux seront maintenus les autres seront tout bonnement supprimés a-t-il déclaré. Le seul programme a être maintenu concerne l’Académie de musique Chigiana, le fleuron de la vie musicale municipale de Sienne, qui ne recevra qu’un millions d’euros, cette même institution avait reçu 2 850 000€ en 2011. Le projet à long terme de restauration et de restructuration de Santa Maria della Scala, un des plus anciens hôpitaux d’Europe devenu aujourd’hui un musée et un des pôles d’attraction majeurs de Sienne , et se montant à 52 millions € est dores et déjà mort-né .

En 2008 Monte dei Paschi avait racheté pour 9 milliards € la banque italienne Antonveneta, une mauvaise affaire aux dires de nombreux commentateurs. Affaiblie par la crise économique et les effets négatifs de la transaction, la banque commença à cacher ses pertes de plus en plus importantes qu’elle connaissait dans des courtages et montages financiers avec Nomura et la Deutsche Bank. En janvier 2012 elle fut contrainte de solliciter une aide du gouvernement italien pour 4,1 milliards €. La banque, également active en Belgique, voulait ainsi dissimuler des pertes d’environ 730 millions d’euros

Le conseil d’administration de la fondation qui dans le passé avait entériné toutes les décisions, ne peut aujourd’hui plus avec ses coffres vides procéder aux mêmes choix.

En 2010 (dernière année complète d’activité) la Fondation Monte dei Paschi di Siena a offert pour 80 millions € à des institutions et organisations locales dont près de 15,6 millions destinés à des projets artistiques ou patrimoniaux. 1million € est allé à la Fondazione Musei Senesi qui administre les musées de Sienne, son directeur Luigi di Corato considère que la Fondation Monte dei Paschi di Siena est « irremplaçable et joue un rôle capital pour la préservation de l’héritage culturel régional ». En 2010 les donations de la fondation ont permis la restauration d’ églises, de monuments divers, de sites archéologiques, de bâtiments médiévaux et autres activités artistiques ou musées de la région de Sienne. De même manière, la fondation a parrainé un certain nombre d’expositions à travers sa branche Vernice Progeti Culturali tant à Sienne qu’à Rome au palais Barberini

Sauver les meubles ?

Quand a filtré dans la presse italienne que des contacts avaient été pris entre la Fondation et Sotheby’s , on a alors immédiatement craint que la fondation s’apprêtait à vendre sa collection d’œuvres d’art. Au demeurant cela ne serait que de peu de bénéfices car la valeur de la collection est estimée à 7,6 millions €. La banque quant à elle possède une collection estimée à 115 millions €. Gianni Tiberi, dénie toutes les rumeurs sur une vente éventuelle et a fait savoir que la réunion avait pour seul objectif d’envisager les moyens de lever des fonds à travers des près d’œuvres ou l’organisation d’expositions

Du fait de l’intensité de cette crise, la fondation ne sera plus en mesure de regagner son statu quo ante et cela impactera directement toutes les institutions culturelles locales qui devront trouver d’autres sources de financement. Ainsi Luigi di Corato déclare :« La Fondazione Musei Senesi est dores et déjà entrain de rechercher les moyens de devenir financièrement indépendante en trouvant d’autres sources de parrainages et des partenariats avec des marques globalisées comme Microsoft ou Google. Il faut que le reste du pays soit avec nous afin que nous puissions mener à bien avec succès le soutien et le coût de notre héritage culturel»

Anna Carli, à la tête du comité pour faire de Sienne la Capitale culturelle de l’Europe en 2019 reste quant à elle optimiste et confiante sur ce qui a déjà été fait jusque là et dont une grande partie a été sponsorisée par la fondation MPS

Le Gouverneur de la Banque centrale italienne, Ignazio Visco a déclaré «Quand une banque est en situation de crise, la Banque d’Italie doit pouvoir demander à remplacer sa direction», tout en indiquant que les actionnaires doivent garder le dernier mot.

Stefano Luppi and Ermanno Rivetti. . The Art Newspaper

Traduit et adapté pour Wukali par P-A L


Illustration de l’entête. Palazzo Salimbeni. Sienne, siège historique de la banque Monte dei Paschi.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus