Un univers glaçant, déshumanisé, une route, de nuit, rien ni personne, la fatigue, l’épuisement s’abat sur un automobiliste, il faut qu’il s’arrête d’urgence pour ne pas céder à l’endormissement, il finit par arriver dans une station service, s’en va aux toilettes, commande un café, son regard croise celui d’ une étrange caissière, solitude, tout bascule. Une fois, deux fois, trois fois le mystère s’épaissit…

Ce film d’animation réalisé brillamment par des étudiants de l’ESMA emprunte quelque chose à Mulholland Drive de David Lynch: mondes parallèles, tragédie de l’absurde, force dramatique et irrépressible du destin, tous les ingrédients du film noir. Du grand art, du talent, de l’inventivité, de la liberté, c’est bien là la marque de cette excellente école d’art de Montpellier ESMA.

Pierre-Alain Lévy


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus