Mais où sont les corbillards d’antan, voici que la Faucheuse, la camarde, la faucheuse, bref la Mort, l’Ankou, s’adapte à la modernité, où plutôt son fils, car la Mort est femme le saviez-vous, en tous cas dans ce film d’animation produit par Esma. C’est en effet une mère de famille très occupée, trop occupée même et qui néglige l’éducation de son fils (oui elle a aussi un fils!) , quand celui-ci joue avec son ordinateur et.. mais voyez plutôt le film. C’est bien fait, distrayant, avec un petit clin d’oeil à Stanley Kubrick à la fin…

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus