10 ans de travaux, un coût équivalent à 700 millions d’Euros, le théâtre Mariinsky vient de réouvrir, il constitue à juste titre une des grandes fiertés pour les habitants de Saint-Petersbourg. Il a été inauguré Jeudi 2 mai par Vladimir Poutine avec un concert de gala dirigé par Valery Gergiev, directeur artistique au Mariinsky depuis 25 ans, qui a rassemblé une pléiade d’artistes parmi lesquels ( et la liste est longue, mais nous tenons à tous les citer): Askar Abdrazakov, Yuri Bashmet, Olga Borodina, Plácido Domingo, Leonidas Kavakos, Yekaterina Kondaurova, Ulyana Lopatkina, Alexei Markov, Denis Matsuev, Anna Netrebko, Yevgeny Nikitin, René Pape, Mikhail Petrenko, Ekaterina Semenchuk, Sergei Semishkur, Vladimir Shklyarov et la danseuse étoile Diana Vishneva– Il est des moments où l’on aimerait être petite souris pour se glisser dans la salle – la cérémonie d’ inauguration fut relayée dans toute la Russie et diffusée à la télévision.

Le MarinskyII a été entièrement payé par l’État russe et dans son discours inaugural le Président Poutine a déclaré que d’autres grandes salles de concert et d’opéra seront de même construites sur toute l’étendue de la Fédération de Russie. Il a mis en relief la richesse musicale de l’établissement qui monte pas moins de 760 spectacles par an. Vladimir Poutine a aussi tenu à souligner le rôle important pris par Valery Gergiev pour l’aboutissement de ces travaux et l’a félicité pour son anniversaire de ses soixante ans coincidant avec l’ouverture du Théâtre. Sécurité à la mode russe oblige, la ville était sous haut contrôle policier et la salle (on le voit dans la video) n’était pas pleine.

C’est aussi toute une série d’événements musicaux qui viennent de se succéder au Théâtre Marinskii, Vendredi 3 mai Anna Netrebko a interprété le rôle de Iolanta de Tchaikovsky mis en scène par Mariusz Trelińsk, et Askar Abdrazakov a chanté le rôle titre des Noces de Figaro de Mozart, tandis que le soir était donné un concert dirigé par Valery Gergiev avec les solistes Youri Bashmet, Leonidas Kavakos, et Vadim Repin.


L’architecture

C’est Jack Diamond,architecte canadien qui a conçu le nouveau Marinsky II. L’auditorium en forme de fer à cheval a été dessiné comme une métaphore des grandes cathédrales et des églises de la ville explique-t-il. Tout le monde ne partage pas son enthousiasme et les critiques des habitants de la ville portent essentiellement sur le traitement architectural a minimum de la façade recouverte de pierre du Jura avec de vastes baies vitrées donnant sur la canal Kryukov, alors que d’autres considèrent le décor intérieur comme une turquerie gourmande et colorée. Dans la ville de Pierre le Grand on ne badine pas avec le style et le panache !

Le bâtiment couvre près de 79114 m2, il comporte trois étages ainsi que deux en sous-sol.

L’auditorium peut accueillir près de 2000 personnes avec trois niveaux de balcons.
Une attention toute particulière a été portée sur l’acoustique, de nombreuses innovations techniques ont été introduites tant dans l’architecture porteuse que dans le choix des matériaux utilisés, les parquets sont en chêne et reposent sur une structure entièrement en bois.

Pour la réalisation de la scène, l’architecte s’est inspiré des travaux qui avaient été conduits à Covent Garden à Londres, à l’Opéra royal de Copenhague et au Théâtre du Châtelet à Paris. Trois scènes conçues pour des usages différents ( spectacles, répétitions) pourront être réunies et ne former qu’un seul espace. Elles permettront notamment de préparer quatre spectacles simultanément.

La fosse d’orchestre de 170m2 est équipée de parois acoustiques modulables, à pleine capacité elle peut accueillir 120 musiciens. Elle se structure sur trois niveaux autonomes dont le positionnement peut varier en fonction des spécificités orchestrales de l’oeuvre jouée.

Le foyer principal s’établit sur deux niveaux éclairés par des chandeliers de cristal dessinés par Swarowski et qui ornent pareillement la salle d’opéra, les murs sont recouverts d’onyx, un escalier monumental entièrement en verre et haut de 33m attire particulièrement l’attention.

Sur la terrasse du toit un amphithéâtre de 200 places avec une vue imprenable sur la ville, ce sera un des lieux de spectacle du Festival des Nuits Blanches

Le Mariinsky ( autrefois nommé Kirov sous l’ère soviétique) est un lieu mythique, une référence, une certaine histoire de la musique russe et de Saint Petersbourg, en effet c’est là même où furent créés de nombreux opéras Boris Godounov de Moussorsky, Le Prince Igor de Borodine , La Dame de Pique ou Iolanta de Tchaikovsky, ainsi que de célèbres ballets comme La Belle au bois dormant, Le Lac des cygnes ou Casse-Noisette.

Sergueï Ivanov et David Kvar Vitkin pour Wukali


ÉCOUTER VOIR

Soirée d’inauguration du Théâtre Marinsky II à St. Petersbourg.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus