Two Himalayan statues objects of a controversy between Paris and Nepal authorities


Le Musée Guimet avait fait l’acquisition en 1986 sur le marché londonien d’une stèle en pierre de la vallée de Kathmandu de type vaisnava et représentant Visnu debout dans une attitude symétrique (sthanaka) pourvu de quatre bras, dans l’attitude du don (main levée), les deux mains supérieures brandissant la roue (cakra) et la massue (gara), et accompagné de part et d’autre de Laksmi, épouse du dieu et de Garuda, l’oiseau mythique au corps anthropomorphe. Cette acquisition venait remplir un vide dans les collections d’art himalayen du musée.

Las, il s’avéra plus tard que cette oeuvre avait été volée dans les années 70 comme une autre de même nature et représentant Shiva-Uma et pillée au Népal en 1984. La bonne foi et la crédulité de la conservation dans ces achats fut établie. Quand l’affaire fut connue, les gouvernements népalais et français s’emparèrent du dossier et les deux statues furent immédiatement retirées d’exposition du musée, il y a maintenant plus de dix ans de cela…!

Depuis lors, statut quo, la conservation du musée fait part de son désir d’apaiser les tensions et propose même aux autorités népalaises d’inclure ces deux oeuvres dans le corpus d’une grande exposition qui se tiendra en 2016. Histoire à suivre !

Elsa Weiller correspondante de Wukali à Paris


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus