L’octogénaire allemand Cornelius Gurlitt, chez qui ont été retrouvées plus de 1400 oeuvres d’art dont certaines volées à des juifs sous le nazisme, est mort, a annoncé aujourd’hui son porte-parole dans un communiqué, confirmant une information de l’agence allemande dpa.

« Cornelius Gurlitt est mort hier matin dans son appartement de Schwabing (à Munich, sud) en présence de son médecin et d’un infirmier », a déclaré le porte-parole, Stephan Holzinger, dans un communiqué.

Ce fils de marchand d’art en lien avec le régime nazi, originaire de Bavière, avait hérité d’une collection secrète, composée notamment de toiles spoliées à leurs propriétaires juifs sous le IIIe Reich.

Lire les différents articles que Wukali a consacré à ce sujet:

Cliquer sur les titres

1500 tableaux, estimés à un milliard d’euros, découverts à Munich

Opacité sur le trésor nazi d’oeuvres d’art pillées et retrouvé à Munich

[Les dessins français de la collection Gurlitt décryptés
->http://www.wukali.com/spip.php?article1328#.U2kCz16nr8I]

KOLOSSAL! Le « trésor nazi » d’oeuvres d’art s’agrandit


ÉCOUTER VOIR


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus