Dazzling ans suspenseful short stories with scattered families, unfulfilled dreamers, and anxious souls.


Surtout rester éveillé
Dan Chaon

L’écrivain américain Dan Chaon vient de publier un nouveau recueil de nouvelles aux éditions Albin Michel dans l’excellente collection,dont nous avons déjà parlé dans des chroniques dans WUKALI, Terres d’Amérique.

Il est très difficile d’essayer de porter un jugement sur un recueil de nouvelles, certaines semblent plus réussies que d’autres qui nous touchent au plus profond de notre âme. Ce que le lecteur peut percevoir est le « fil conducteur » qui préside au recueil. Enfin quand il y en a un, et c’est justement quand il y en a un que le lecteur prend un plaisir certain à son contact. Ce plaisir, il ne peut que le trouver à la lecture de Surtout rester éveillé.
douze nouvelles, douze univers différents avec des constantes, la mise en scène de « petites gens », des Américains représentant le peuple, en proie avec les problèmes du quotidien, tous ayant un passé qui explique leur présent, ce qu’ils sont, ce qu’ils pensent, ce qu’ils ressentent. Plus d’un des personnages font penser à ceux de Simenon, des êtres torturés, victimes d’une certaine fatalité qu’ils subissent et dont ils n’arrivent pas à s’extirper. Beaucoup sont victimes des fantômes de leur passé, fantômes qui parfois se matérialisent auprès d’eux. Sont-ils la matérialisation de leur fantasmes ? Sont-ils une réalité ? Peu importe pour Dan Chaon et le lecteur, ils sont, ils existent pour le personnage et cela suffit pour entrer dans l’univers de l’auteur.

Tous ses personnages sont seuls, enfermés dans leurs univers, dans leurs passés et les blessures qu’ils ont reçues. Tous n’arrivent pas à communiquer, à trouver les mots pour expliquer ce qu’ils ressentent en eux. Tous vivent dans un monde artificiel, mais qui est leur monde, celui dans lequel ils vivent, auquel ils s’accommodent plus ou moins bien.
Le meilleur résumé de ce recueil est le constat que fait un des personnages : « A partir de quarante ans, la mémoire devient nostalgie ». Une phrase à méditer !

Émile Cougut


Surtout rester éveillé
Dan Chaon

Editions Albin Michel. 22€


WUKALI 30/10/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus