Opening night at the « Philharmonie de Paris ». An ovation for French President François Hollande


La Philharmonie de Paris vient de donner son premier concert ce mercredi 14 janvier 2015 et a été inaugurée par le Président de la république François Hollande ovationné lors de son arrivée dans la salle, une ambiance quasi verdienne. Si chacun des participants à cette soirée avait bien entendu à l’esprit les événements douloureux que vient de connaître le pays, la place donnée à la musique fut bien entendu non seulement magnifique mais a permis de tester les exceptionnelles qualités acoustiques de cet auditorium. Cette grande salle de musique tant attendue des musiciens, que Pierre Boulez souhaitait depuis tant d’années aujourd’hui existe enfin!

Le discours inaugural et présidentiel fut particulièrement apprécié, François Hollande inscrivant cet événement de culture, ce nouvel équipement parisien, dans ce pacte républicain qui fonde notre société, l’art contre les fanatismes, dans cette proximité qui permet à la musique de rapprocher différents publics. Il évoqua aussi avec cet humour qu’on lui connait le coût financier du bâtiment et sa mise en rapport avec son impact sociétal et mondial faisant indubitablement de cette Philharmonie de Paris, l’une des plus belles salles de concert capables de rivaliser avec les plus grands auditoriums internationaux.

Il a fallu bien du temps et des atermoiements, des querelles et alternatives politiques, des controverses sur le budget et les dépassements financiers, des difficultés sur la construction, des retards pour que cet édifice conçu par Jean Nouvel voit le jour. L’équipement est magnifique: une grande salle de concert de 2 400 places, 8 salles de répétition, des salles de représentation secondaires, tous les travaux et finitions ne sont d’ailleurs pas complètement achevés. Le financement de la Philharmonie se repartit entre l’Etat (45%), la mairie de Paris (45%) et la région Ile-de-France (10%).

Une salle pour une soirée inaugurale composée des représentants de l’état et d’officiels avec François Hollande, Manuel Valls et Fleur Pèlerin, Anne Hidalgo maire de Paris, Jean Paul Huchon président de la région Île de France, de nombreuses personnalités politiques de tous bords aussi présentes dans la salle. L’architecte Jean Nouvel bouda au dernier moment l’évènement et rendit compte de son absence, il pestait au prétexte de la date choisie pour l’ouverture alors que les travaux c’est vrai ne sont pas encore terminées…

Quel programme musical, quelles subtilités, quelles émotions et intelligences ! « Tuning Up » d’Edgard Varèse, puis «Sur un même accord» d’Henri Dutilleux magistralement interprété par Renaud Capuçon dont les vibrato pétillaient dans une salle bouleversée tandis que le chef Paavo Järvi dirigeait un orchestre de Paris inspiré et en symbiose avec la salle. Puis on entendit la voix de la soprano Sabine Devieilhe et du baryton Matthias Goern dans le Requiem de Fauré chantant le « Pie Jesu » accompagnés du choeur de l’orchestre de Paris. Des frissons parcoururent l’assistance, on pensait à ces mots que Beethoven avait écrit en prologue de sa Missa Solemnis: «du coeur vers le coeur». Il y eut aussi Hélène Grimaud dans le Concerto en sol de Ravel et la création du Concerto pour orchestre de Thierry Escaich. Un impressionnant programme de musique française du vingtième siècle subtilement dosé.

Démonstration est faite et réussie, qu’il s’agisse d’un instrument soliste et ce soir ce fut le cas du violon, d’un ensemble orchestrale ou d’une voix, l’acoustique de la Philharmonie est très bonne. Cela ressort tout à la fois de l’architecture et de la forme, des matériaux utilisés, du positionnement des réflecteurs sonores et de savants calculs relevant tout à la fois des mathématiques et de la physique, et puis aussi de cette petite touche de magie, de ce mystère qui provoque chez l’auditeur l’unicité de l’émotion et avive le sentiment jusqu’à l’exaltation, la passion ou les larmes.

Elsa Weiller


Articles annexes publiés dans WUKALI

http://www.wukali.com/Apres-la-Fondation-Louis-Vuitton-la-Philharmonie-laureate-d-un-prix-national-de-l-ingenierie-1790#.VLeXE8bc6EQ
http://www.wukali.com/L-architecture-aiguillon-de-l-economie-1878#.VLeXdcbc6EQ
http://www.wukali.com/depassements-budgetaires-pour-la-philharmonie-de-paris#.VLeW5sbc6EQ
http://www.wukali.com/la-philharmonie-la-nouvelle-salle-de-concert-de-paris#.VLeWusbc6EQ
http://www.wukali.com/La-Philharmonie-de-Paris-a-9-mois-de-son-ouverture-1524
http://www.wukali.com/La-Cite-musicale-de-l-Ile-Seguin-1628#.VLeXqMbc6EQ


WUKALI 15/01/2015


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus